Étude biblique

Étude biblique

Apprendre de Jésus

Roland Lubett

Dans la société juive du premier siècle, on accordait une grande valeur à l’apprentissage et à l’éducation. Chaque village et chaque communauté disposaient d’une synagogue, qui était à la fois un lieu d’apprentissage et de prière. L’apprentissage qui avait lieu à la synagogue était considéré comme un aspect important du culte, car l’école était ouverte tous les jours.

À l’époque, seuls les garçons bénéficiaient d’un enseignement formel. Les synagogues avaient généralement leurs propres écoles, où les garçons étudiaient la Torah jusqu’à l’âge de 12 ou 13 ans. Étudier signifiait s’engager à mémoriser de grandes quantités d’informations : des passages et des commentaires des Écritures rédigés par de grands érudits. Après cela, la plupart des garçons quittaient l’école et partaient travailler, mais les plus prometteurs d’entre eux restaient étudier à la synagogue. Les plus brillants finissaient par quitter la maison pour aller étudier auprès d’un enseignant renommé. Un étudiant talentueux devait chercher un rabbin (c’est-à-dire un « maître ») qui deviendrait son professeur et son mentor personnel.

Les rabbins étaient devenus ceux qui expliquaient aux Juifs qui était Dieu. Dieu était un mystère, mais on pouvait l’observer et le suivre grâce aux lois qu’il avait données dans la Torah. Ces lois pouvaient être obscures et il incombait aux rabbins (ce qui est encore le cas) d’essayer de les interpréter et de décider ce qu’elles signifiaient pour la communauté. Ce rôle conférait aux rabbins un statut très élevé dans la vie sociale et politique du peuple juif.

Dans les Évangiles, nous voyons comment Jésus a appris et enseigné. De bien des manières, Jésus enseignait comme tous les rabbins de son époque. Le rabbin rassemblait autour de lui un groupe d’élèves ou de disciples, leur posait des questions et les incitait à se confronter aux textes des Écritures. Un jour, lorsque Jésus était enfant, ses parents inquiets l’ont découvert dans le temple : « assis au milieu des maîtres; il les écoutait et les interrogeait. » (Luc 2:41-51). Cela peut sembler remarquable, mais en réalité, Jésus se comportait simplement comme les élèves du rabbin, discutant des Écritures afin d’explorer toutes les explications possibles du texte.

Les gens avaient l’habitude d’écouter les maîtres, mais Jésus était différent. Il était évident aux yeux de tous qu’il avait quelque chose de plus que les autres.

Lisez Matthieu 7:28-29 et Jean 3:1-2

  • Qu’est-ce qui rendait l’approche de Jésus différente ?
  • D’après ce que vous connaissez du ministère de Jésus dans son ensemble, quelles méthodes d’enseignement Jésus utilisait-il pour transmettre son message ?
  • Que pouvons-nous apprendre des approches de Jésus pour améliorer nos enseignements, l’exemple que nous nous efforçons de donner et notre formation de disciples ?

Nous pouvons beaucoup apprendre de la manière d’enseigner de Jésus. La vie de Jésus reflétait ses paroles ; il vivait ce qu’il prêchait, contrairement aux scribes et aux Pharisiens, qui avaient de belles paroles souvent incompatibles avec leurs comportements (voir Matthieu 23:1-4). C’est parce que Jésus prononçait les paroles que le Père voulait qu’il prononce qu’il s’exprimait avec une autorité absolue, communiquant la vérité de Dieu à tous ceux qui l’entendaient. Les paroles de Jésus étaient la vie même et elles transmettaient la vie à ceux qui l’entouraient. Et elles continuent aujourd’hui à donner la vie à ceux qui l’entendent parler à leur cœur. Bien souvent, ceux qui l’entendaient étaient surpris par son enseignement, qui suscitait chez eux des questions. Jésus variait aussi son style d’enseignement pour s’adapter au contexte. Il avait un don pour communiquer son message aux gens ordinaires à travers des histoires.

Lisez Philippiens 4:9 ; 1 Thessaloniciens 1:4-7 ; 2 Timothée 3:16-4:4

  • Que disent ces passages au sujet de l’enseignement et de l’apprentissage ?
  • Que signifie aujourd’hui être disciple de Jésus et faire des disciples comme Jésus ?

Être un disciple, c’est apprendre de Jésus, apprendre à dépendre de lui et à lui obéir, comme un apprenti qui passe du temps avec son maître, à l’observer et à apprendre à faire la même chose que lui. En tant que disciples de Jésus, nous sommes aussi appelés à nous édifier mutuellement. Notre marche avec Jésus nous rend de plus en plus semblables à lui et nous permet d’être des exemples pour les autres de ce que signifie « vivre avec Jésus ».

Roland Lubett est conférencier en études du développement au All Nations Christian College, Ware, Royaume-Uni.

Site Internet : www.allnations.ac.uk