De : Les arbres – Pas à Pas 5

Comment impliquer les enfants dans les initiatives communautaires de santé et développement

Une grande majorité de femmes, surtout dans les régions à forte densité de population, trouvent de plus en plus difficile leur approvisionnement en bois. Elles doivent passer chaque jour plus de temps à ramasser assez de bois ou déchets agricoles comme des branches de café ou thé, des épis de maïs ou tiges etc. pour le feu.

C’est pour les femmes une bataille quotidienne que de ramasser suffisamment de combustibles pour faire cuire les repas de la famille. A mesure qu’on défriche de plus en plus de terre pour l’agriculture, le problème s’accentue. Il ne reste que peu d’arbres. Planter davantage d’arbres est vital mais il faut aussi savoir économiser le bois ou le combustible qu’on utilise pour le feu.

Le Projet « Femmes et Énergie » et ses objectifs

Au Kenya le projet « Femmes et Énergie » commença en 1983 avec l’aide de l’Agence Allemande pour la Coopération Technique, et le Gouvernement de Kenya. Son but est d’améliorer les conditions de vie et de travail de la population rurale, en particulier celles des femmes, en :

Les Réchauds ou Fourneaux Maendeleo

Ces fourneaux utilisent 30 à 50% moins de bois que les feux entre trois pierres utilisés traditionnellement pour faire la cuisine. Ces fourneaux sont les moins chers sur le marché au Kenya. L’intérieur du fourneau est fait d’argile cuite et s’achète pour KSh 33 (environ 10FF ou $1.50). Le reste du fourneau est fait, par les femmes elles-mêmes, de matériaux locaux comme de la terre collante et des pierres essentiellement, matériaux de construction très familiers pour elles de par la construction des maisons.

En outre, ces fourneaux ont bien d’autres avantages. Ils…

L’efficacité de ces fourneaux quant à l’économie d’énergie est due à leur intérieur d’argile qui maintient la chaleur et ne lui permet donc pas de s’échapper sur les côtés. Ces intérieurs d’argile sont produits dans des ateliers de poterie ou par des groupes de femmes. C’est une façon de créer des emplois et d’utiliser à la fois des matériaux locaux et des compétences locales.

L’apprentissage de la fabrication des réchauds

Le Projet « Femmes et Énergie » commença son travail au Kenya dans quatre régions. Maintenant il travaille dans quatre régions supplémentaires et envisage d’étendre son travail à d’autres encore. Les gens qui travaillent sur le terrain pour le Gouvernement, des membres d’organisations féminines et groupes de développement ont appris à fabriquer les fourneaux et enseignent aux autres comment les faire.

Pendant les cours de formation les femmes apprennent ces techniques. On leur enseigne aussi comment économiser le bois par certaines bonnes habitudes : mettre un couvercle sur la casserole pendant la cuisson, utiliser du bois sec et garder les cendres qui pendant la nuit tiédiront l’eau dont on pourra se laver, le matin venu.

A la fin de 1989 le Projet avait encouragé la fabrication de 30,000 fourneaux Maendeleo dans les quatre premières régions.

Détails supplémentaires : Women and Energy Project, GTZ/SEP, Project Manager, PO Box 41607, Nairobi, Kenya.

Magdalena Blum a travaillé pour le Projet « Femmes et Énergie » dans la Région de Meru au Kenya de 1986 à 1989. D’autres sortes de fourneaux économiques se développent dans d’autres pays. Pouvez-vous, vous lecteurs, nous faire savoir quelle sorte de fourneaux vous utilisez ?

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant