Passer au consentement sur les cookies

De : Prendre soin des orphelins – Pas à Pas 101

Des études de cas, des activités pour enfants et une interview émouvante sur la vie dans un foyer pour enfants

Les enfants qui souffrent de handicap sont parmi ceux qui risquent le plus d’être placés en orphelinat. De nombreux parents ne savent pas comment s’occuper d’un enfant handicapé, et bien souvent, il y a très peu de soutien communautaire. Care for Children est en train de changer cette réalité pour les enfants handicapés en Chine, avec des résultats impressionnants.

En 1998, le gouvernement chinois a demandé au fondateur de Care for Children, Robert Glover, de lancer un projet pilote pour retirer les enfants des orphelinats et les placer dans des familles. Travaillant en partenariat avec Tearfund, Robert s’est installé à Shanghai avec sa famille. À ce stade, il n’existait même pas de terme pour « placement en famille d’accueil » en mandarin, la langue officielle de la Chine (comme dans le cas de Casa Viva, page 18). Pourtant, en trois ans, 500 enfants ont pu être accueillis dans des familles locales. 

Dix-huit ans plus tard, Care for Children a aidé 300 000 enfants à intégrer un foyer aimant. Aujourd’hui, l’organisation travaille également en Thaïlande et étendra ses actions au Vietnam et à la Malaisie en 2017. Leur vision est de faire sortir 1 million d’enfants des établissements pour les placer dans des familles. 

Robert donne plusieurs explications au fait que les chinois souhaitent accueillir des enfants à long terme : 

Accueillir des enfants avec un handicap

Care for Children aide les enfants handicapés ou non à trouver une nouvelle famille. Les gens pensent généralement qu’il est très difficile de trouver une famille d’accueil pour un enfant handicapé. Mais Care for Children a pu constater que de nombreuses familles en Chine et en Thaïlande sont heureuses d’accueillir des enfants qui souffrent de handicap. C’est en partie grâce au modèle de Care for Children et au soutien spécifique qu’ils offrent aux familles qui accueillent un enfant handicapé.

Lorsque les enfants quittent l’orphelinat pour une famille, Care for Children aide l’établissement à se transformer en centre de soutien communautaire. Cela peut inclure des programmes de soutien pour les enfants qui ont des besoins spéciaux, comme des services de physiothérapie, par exemple. Care for Children forme les membres du personnel de l’orphelinat à devenir intervenants en soutien familial, chacun auprès de 20 familles. C’est une grande aide pour les familles d’accueil qui s’occupent d’un enfant en situation de handicap.

Avec tous nos remerciements à Robert Glover. Pour voir une vidéo de Care for Children (en anglais), allez sur http://youtu.be/r5Q-AmcrHag 

Site internet: www.careforchildren.com
E-mail: info@careforchildren.com
 


Étude de cas

Un village extraordinaire près de Kunming

Yang Jia est un petit village niché dans les montagnes, près de Kunming, en Chine. Il ressemble à tous les autres villages, pourtant il s’y passe quelque chose de remarquable. Cinquante-trois des familles de cette communauté ont accueilli chez elles 166 enfants d’un orphelinat voisin. Plus de 90 pour cent de ces enfants souffrent d’un grave handicap, mental ou physique. 

« C’est un projet très spécial », explique Sun Yuan Jie, responsable de projet de Care for Children pour la Chine. « Ici, les gens ouvrent leur cœur aux enfants. Ils aiment les enfants et se soutiennent mutuellement. » 

Dans un premier temps, Care for Children s’est investi dans l’orphelinat de Kunming, pour former les parents et préparer les enfants. Une fois que les enfants ont été placés dans leur nouvelle famille, les travailleurs formés par Care for Children ont fourni un accompagnement et un suivi continu.  

« Bien entendu, nous rencontrons certaines difficultés », confie l’un des parents d’accueil de Yang Jia. « Mais nous les surmontons. La joie l’emporte sur les difficultés. » Avec l’amour et les bons soins de leur nouvelle famille, les enfants commencent à s’épanouir et retrouvent le sourire. 

« Nous les aimons vraiment », ajoute une mère d’accueil. « Nous les aimons comme s’ils étaient nos propres enfants, et ils nous aiment comme si nous étions leurs parents. » 

Certains parents de Yang Jia disent que la plus grande joie qu’ils ont connue ces dix dernières années a été d’entendre les enfants les appeler « maman » et « papa » pour la toute première fois.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.