De: S'associer pour la santé – Pas à Pas 12

Les soins de santé préventifs dans les contextes communautaires

Notre approche envers la santé de la communauté et le développement
par Stan Rowland.

De nombreux groupes chrétiens travaillent à répondre aux besoins spirituels ou aux besoins matériels des gens.

Quelles sont nos priorités en tant que chrétiens? Que peut nous apprendre la Bible à ce sujet?

Quelles étaient les priorités de Jésus?

Lisez Luc 4:18-20. C’est là que pour la première fois Jésus nous dit pourquoi il est venu. Ceci avait déjà été écrit dans Isaïe 61:1-2, des centaines d’années avant la naissance de Jésus. Quelles sont les raisons données par Jésus de sa venue? Ont-elles plus trait aux besoins spirituels ou physiques des gens - ou au deux?

Quelles sont nos priorités?

Le développement communautaire chrétien doit être basé sur ce que Jésus a dit et fait.

Lisez Luc 10:27. Comment devons-nous aimer Dieu? Que veut dire: aimez votre prochain comme vous-même? Nous intéressons nous vraiment à son bien-être à la fois physique et spirituel?

Jésus s’intéressait à la personne dans son intégrité. Il guérissait les malades alors qu’il prêchait et enseignait. Quand il envoyait ses disciples vers les autres, il leur ordonnait de guérir les malades et de s’intéresser à leurs besoins physiques tout en leur prêchant la Bonne Nouvelle de Jésus Christ.

Comment devrions-nous mettre cela en pratique?

Lisez Mathieu 28:19-20. Ce passage est connu sous le nom du ‘Grand Mandat’. Ce n’est pas une option pour nous chrétiens - c’est un commandement! Si nous, qui travaillons dans le développement et la santé communautaire, obéissons à ce commandement, nous devons partager notre foi et faire des disciples.

Je pense que l’action sociale (à travers le développement et la santé communautaire) et l’évangélisme vont de pair et ne devraient pas être séparés. L’un sans l’autre ils restent incomplets.

Dr Gordon Moyes à Amsterdam ‘83 a fait les comparaisons suivantes:

‘L’évangélisation sans l’action sociale n’a pas de sens dans une communauté qui a des besoins. L’action sociale sans l’évangélisation n’est rien d’autre que des fleurs sans fruits. Ensemble la parole de Dieu et l’action deviennent l’engagement le plus puissant reconnu par Dieu et par nos voisins.’

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice