De : Collecter des fonds localement – Pas à Pas 111

Découvrir la joie d’inviter les gens à investir dans notre travail et notre ministère

« De nombreuses personnes vivent dans la rue parce qu’elles ne trouvent pas de travail », explique Artur*, responsable d’un groupe communautaire dans un pays d’Asie centrale. « Les gens quittent leur village pour s’installer dans la capitale, où ils rencontrent de nombreuses difficultés. Ils se mettent à boire ; dans la rue, les jeunes boivent trop et il y a beaucoup de gens qui meurent en hiver. Nous voulions faire quelque chose, mais nous ne savions pas quoi. »

La formation à la création d’entreprise et le financement de démarrage fournis par le partenaire de Tearfund ont permis à Artur et à son groupe communautaire de créer des petites entreprises, dont un atelier de menuiserie, des ruches, un broyeur pour l’alimentation animale, une presse à parpaings et des élevages de volailles pour la production d’œufs.

Les bénéfices de ces initiatives permettent au groupe de gérer cinq centres de réinsertion pour personnes souffrant d’addictions ou qui sortent de prison. Ces petites entreprises offrent également à ces personnes la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences et de gagner un peu d’argent.

Leonid* gère un des élevages de poulets. Il raconte : « Quand mes parents ont divorcé, je me suis retrouvé dans la rue et j’ai rencontré des personnes qui ont eu une mauvaise influence sur moi. À 18 ans, j’ai commis des délits et j’ai fait huit ans de prison. Quand j’ai été libéré, j’ai commencé à me droguer. J’ai d’abord touché aux drogues douces, puis à l’héroïne. Je me suis shooté pendant sept ans.

Puis j’ai rencontré Artur, et il m’a aidé à me remettre sur pied. Je ne consomme plus de drogues ni d’alcool. Aujourd’hui je crois en moi, et j’ai de nouveaux rêves d’avenir. »

 

Les résidents d’un centre de réinsertion utilisent ce broyeur pour préparer les aliments pour leurs poules. Ils peuvent également vendre des sacs d’aliments pour poulets dans le village, et ainsi réaliser des bénéfices. Photo : Alice Philip/Tearfund

Les résidents d’un centre de réinsertion utilisent ce broyeur pour préparer les aliments pour leurs poules. Ils peuvent également vendre des sacs d’aliments pour poulets dans le village, et ainsi réaliser des bénéfices. Photo : Alice Philip/Tearfund

Créer une entreprise


Vendre des biens et des services dans le but de recueillir des fonds pour des projets peut être un bon moyen de réduire la dépendance vis-à-vis des donateurs. Toutefois, la réussite de votre initiative dépendra du marché, qui est fluctuant. Avant de se lancer, il est important de réfléchir aux risques et d’élaborer un plan d’affaires. Pour la plupart des entreprises, il faudra également un capital de démarrage.


Voici quatre éléments à considérer pour la vente d’un produit. Si vous vendez un service (p. ex. nettoyage), les mêmes principes peuvent être appliqués.



Pour trouver des réponses à ces questions, consultez des entreprises, rendez-vous sur des marchés et discutez avec des clients potentiels. Commencez petit, avec ce que vous avez à disposition (p. ex. compétences, locaux, matériel) et développez progressivement votre projet. Si besoin, demandez conseil à un spécialiste.


*Les noms ont été changés

Dans cet atelier, plusieurs hommes fabriquent des parpaings et les vendent. Ils reçoivent un petit salaire et les bénéfices sont utilisés pour le centre de réinsertion où ils vivent. Photo : Alice Philip/Tearfund

Dans cet atelier, plusieurs hommes fabriquent des parpaings et les vendent. Ils reçoivent un petit salaire et les bénéfices sont utilisés pour le centre de réinsertion où ils vivent. Photo : Alice Philip/Tearfund

Pour plus d’informations sur la gestion d’une petite entreprise, voir Pas à Pas 103 : L’entrepreneuriat.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant