De : Technologie – Pas à Pas 21

Une multitude d’idées et conseils pratiques et peu coûteux envoyés ou demandés par nos lecteurs et lectrices

Les tuiles et les briques en fibro-ciment ont été développées assez récemment. Elles contiennent moins de ciment que les tuiles ou les briques conventionnelles et utilisent les fibres disponibles localement, réduisant ainsi le coût tout en fournissant un matériau de construction léger et résistant. On peut fabriquer une grande variété de matériaux de construction en fibro-ciment: tuiles, blocs, gouttières et blocs convexes pour les réservoirs à eau. On doit acheter une machine appelée vibrateur ainsi que les moules appropriés. Par souci de simplicité, nous ne considérerons que les tuiles.

Les tuiles en fibro-ciment serviront à construire des toits solides qui dureront et pourront servir à recueillir l’eau. Elles sont généralement moins chères et plus esthétiques que des tôles. Cependant, une organisation minutieuse du projet et de son coût est essentielle avant qu’un groupe n’envisage l’achat d’un vibrateur et de tout l’équipement nécessaire. Ceci implique une grosse mise de fonds et les bénéfices ne viendront que progressivement. Des livraisons régulières de ciment sont essentielles. C’est le coût des autres matériaux de couverture (les feuilles de tôle ondulée) qui aidera généralement à prendre la décision. Si celles-ci sont relativement bon marché, il sera très difficile de faire un bon bénéfice. Une habileté technique est aussi nécessaire pour obtenir de bons résultats. Au début, il se peut qu’une forte proportion de tuiles soient abîmées ou cassées.

On peut obtenir deux dimensions de tuiles pour les toits. Pour les groupes de débutants, les plus petites sont recommandées, car les erreurs sur ce genre de taille sont négligeables tandis qu’une tuile de taille supérieure mal fabriquée peut avoir une incidence néfaste sur toute la surface du toit.

La qualité du sable est très importante. Les gens ont tendance à penser que le sable qu’on trouve dans leur région fera l’affaire. Pourtant, si les particules de sable sont trop fines ou au contraire trop grosses, les tuiles se désagrégeront. Avant d’acheter les machines, vérifiez soigneusement la qualité du sable qui est à votre disposition.

Les fibres de sisal et de jute ont été utilisées avec succès pour la fabrication des tuiles. Mais la préparation des fibres prend du temps. On doit les séparer et les couper en petits morceaux. D’autres fibres, telles que celles des bananes, peuvent aussi donner de bons résultats.

Le fibro-ciment est mélangé soigneusement dans les proportions recommandées de fibres hachées, sable, ciment et eau. Le mélange est ensuite placé sur le vibrateur où la forme externe de la tuile est dessinée dans un moule.

Un autre point important est la prise en considération de la feuille de transfert: c’est une plaque de plastique qui est utilisée pour transférer la tuile fraîchement faite sur la forme à sécher. Cette plaque doit être changée assez souvent (environ après toutes les 25 tuiles). Le coût du remplacement de ces plaques doit être calculé. On peut substituer des feuilles de plastique épais coupées aux dimensions requises.

Les tuiles qui viennent d’être fabriquées sont laissées dans les moules pour qu’elles durcissent, généralement pendant la nuit, pour éviter qu’elles ne se dessèchent trop vite. Les tuiles sont ensuite démoulées et les moules réutilisés. Pour éviter la casse, il est important de suivre soigneusement les instructions de préparation des tuiles séchées. On doit les faire tremper dans l’eau pendant au moins sept jours.

Les prix commencent à partir de 1400 livres sterling pour la machine et tout l’équipement nécessaire, qui peuvent s’obtenir chez:

J P M Parry Overend Road Cradley Heath B64 7DD Royaume Uni

Ils seront heureux de répondre à toute demande sérieuse ou à des questions techniques.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant