De : Sécurité alimentaire – Pas à Pas 32

L’importance de produire, préparer, stocker et commercialiser des aliments à l’échelle locale

Salutations du Royaume de Swaziland. J’aimerais partager quelques commentaires concernant le réservoir de ferrociment mentionné dans le numéro 30 de Pas à Pas. Depuis 1994 je participe à un programme de construction de réservoirs avec des églises locales et nous en avons construit plusieurs centaines au Swaziland et en Afrique du Sud. Nous avons une bonne vidéo d’enseignement en Zoulou.

Nous nous sommes rendu compte que l’utilisation d’un moule nous aide beaucoup. Nous utilisons des plaques de tôle et faisons le moule en quatre morceaux qui sont ensuite boulonnés ensemble. Chaque quart de moule est renforcé à l’intérieur par un support de bois triangulaire. Nous utilisons une base pré-moulée à laquelle nous fixons le tuyau d’évacuation. On doit appliquer une fine couche de vieille huile de moteur avant l’utilisation, sinon le ciment colle au moule. La seule difficulté concernant le moule est son transport d’une maison à l’autre. Jusqu’à présent, nous avons utilisé une camionnette découverte, mais pensons utiliser une charrette à âne dans l’avenir. Chaque moule peut servir à la construction d’au moins 40 réservoirs.

Notre expérience nous conduit à affirmer que tous les réservoirs en béton fuient. Nous utilisons deux couches de peinture à base de bitume (non toxique) à l’intérieur de chaque réservoir pour empêcher les fuites. Tout commentaire est bienvenu.

Willem Klaassen, Rural Ministries Umnotfo Farmers Association, PO Box 387, Veni, Swaziland.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant