Photo : Marcus Perkins/Tearfund

De: La migration – Pas à Pas 78

Présente certains des aspects positifs et négatifs de la migration

Nous vivons à une époque où des millions de personnes parcourent la terre en quête d’une meilleure qualité de vie et d’espérance. La Bible reconnaît cette réalité. Elle contient des récits de guerre et de triomphe, de déplacement et de souffrance, de frustration et d’espérance. À travers tout cela, nous voyons que Dieu prend soin des migrants.

LES MIGRANTS DANS LA BIBLE

Le récit du peuple élu de Dieu, Israël, est celui de multiples errances dans d’innombrables lieux. Joseph est envoyé comme esclave en terre étrangère (Genèse 37-46). Moïse fuit à Madian et trouve refuge dans la maison d’un prêtre (Exode 2:15-22). Ruth accompagne Naomi dans un pays étranger et trouve faveur aux yeux de Boaz (Ruth 2). Marie et Joseph fuient en Égypte avec Jésus lorsqu’il est bébé. Plus tard, Jésus et ses disciples se sont rendus dans de nombreuses villes au cours de ses trois ans de ministère.

L’ATTITUDE DE DIEU ENVERS LES MIGRANTS

Dans la Bible, nous voyons la préoccupation de Dieu pour le bienêtre des migrants. À de nombreuses reprises, il est demandé au peuple d’Israël de se souvenir des étrangers qui vivent parmi eux et de faire preuve d’amour, de compassion et de justice envers eux. Dieu commande aux Israélites de ne pas les maltraiter (Exode 22:21) et de ne pas les exploiter (Deutéronome 24:14). Dieu se soucie des gens faibles et vulnérables et en prend soin. Il demande à son peuple de prendre soin des étrangers (Lévitique 19:9-10) ; ceux-ci doivent être traités comme des concitoyens (Lévitique 19:34) et recevoir leur part de la dîme (Deutéronome 14:28-29). Dans le Nouveau Testament, Jésus donne un nouveau commandement : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Matthieu 22:39).

LA RÉPONSE DE L’ÉGLISE AUX MIGRANTS

Acceptation Le corps de Christ doit accepter les étrangers à bras ouverts (Romains 15:7-9) et les traiter comme des égaux (Colossiens 3:11).

Hospitalité L’église se doit d’accueillir et d’offrir l’hospitalité aux personnes dans le besoin (Romains 12:13).

Soins Les églises doivent prendre soin des migrants et des réfugiés et parler en leur nom (Proverbes 31:8-9). Ce genre de ministère est souvent un défi, mais il peut constituer une approche efficace pour la transformation.

Davidson Solanki est le Représentant national de Tearfund pour la sous-région du Mékong.

Email : davidson.solanki@tearfund.org

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi