En 2010, les inondations au Pakistan ont touché 20 millions de personnes. Photo: Ashraf Mall/Tearfund

De: Gestion des catastrophes – Pas à Pas 88

Comment se préparer aux catastrophes et réduire le risque d'occurrence

Se préparer aux inondations 

 

Se préparer aux tempêtes 

Preparing for floods
Pour réduire les dégâts matériels lors d’une tempête, parfois les pêcheurs recouvrent leur toit de chaume avec leurs filets qu’ils lestent avec des pierres

Se préparer aux séismes 

Appliquez la procédure : « à terre, à couvert et accrochez-vous». 

  • « À terre » signifie s’asseoir par terre. 
  • « À couvert » signifie se protéger la tête à l’aide d’un cartable ou d’un coussin. 
  • « Accrochez-vous » signifie s’agripper à un meuble solide. S’il n’y a pas de mobilier robuste, asseyez-vous par terre près d’un mur intérieur et couvrez votre tête et votre nuque de vos bras.

À terre ! À couvert ! Accrochez-vous ! 

Se préparer aux séismes

Pour vous protéger, vous-mêmes et les autres, vous devez prendre les mesures suivantes : 

Remarque :


La plupart des bâtiments dans le monde ne s’effondrent pas lors d’un séisme. Vous risquez bien plus d’être gravement blessé par la chute d’objets, des bris de verre ou en tombant dans les escaliers en essayant de sortir du bâtiment. Toutefois, si vous vous trouvez dans un bâtiment particulièrement vulnérable, vous devez essayer d’en sortir aussi rapidement que possible pour atteindre un espace ouvert. Exemples de constructions vulnérables :


Préparer un kit de secours 

Un kit de secours

Conservez et entretenez un kit de fournitures d’urgence. Il doit comprendre : une lampe de poche, des allumettes sèches et des bougies, du matériel de premiers secours, du savon, des médicaments essentiels, de l’eau et quelques provisions d’aliments secs. Vous pouvez aussi conserver vos affaires personnelles comme les passeports, cartes d’identité, certificats, documents fonciers et espèces dans un lieu sûr de façon à les retrouver facilement lors d’une urgence. En cas d’inondation, il sera judicieux de les conserver dans un sachet étanche. Si vous possédez un téléphone portable, assurez-vous qu’il reste chargé et d’y avoir enregistré des numéros importants à contacter (dont celui des autorités locales et des services d’urgence, dans la mesure du possible). 

Évacuation 

Itinéraire

Abris : Là où il y a une menace de tempête et d’inondation, la collectivité doit désigner un lieu sûr où les familles pourront s’abriter pendant la tempête. Cet endroit doit être situé en hauteur et avoir une capacité suffisante pour accueillir les membres de la collectivité. Dans certains pays, le gouvernement ou des ONG ont construit des abris résistants aux cyclones qui sont surélevés par des pilotis. Bien souvent, les églises, les mosquées ou les locaux administratifs sont utilisés. Ils doivent être dégagés et préparés avant la tempête. 

Itinéraire : Ensuite, la collectivité doit indiquer quelques voies d’évacuation vers l’abri choisi à l’aide d’indications claires, soit sous forme de poteaux peints en blanc, soit peintes sur les murs des maisons ou le tronc des arbres. Ces marques blanches aideront les gens à trouver leur chemin jusqu’à l’abri, même dans l’obscurité ou en cas d’inondation.

Remarque : Accordez une attention particulière aux personnes âgées et handicapées, aux femmes enceintes, aux malades chroniques et aux jeunes enfants. Ces personnes doivent être évacuées rapidement, avec l’aide de membres de la famille ou de volontaires. 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant