Courrier des lecteurs

Apiculture pratique

Après avoir rédigé un article sur les abeilles qui avait été publié dans Paso a Paso, j’ai reçu des conseils et des questions du monde entier et j’en suis ravi.

On trouve les abeilles dans le monde entier: dans de vieux troncs d’arbres, sous les pierres, dans des trous de rochers, sous les toits, etc. On peut pratiquement dire qu’elles demandent à être capturées et à recevoir un toit. C’est la façon la plus facile de s’approprier une famille d’abeilles comprenant une reine, des ouvrières et des faux-bourdons. En plus, un ami menuisier sera ravi de vous fabriquer une boite pour élever vos abeilles. Plus tard, vous pourrez l’améliorer à mesure que vos essaims grossiront et vous pourrez devenir apiculteur et posséder une ruche de type standard.

Les abeilles ne reviennent pas cher à élever et utilisent seulement les ressources de la nature. Le miel est une nourriture que tout le monde apprécie. On peut regrouper les ruches (jusqu’à 50 tous les 2–3km dans une région boisée). Les apiculteurs ayant de l’expérience peuvent vous dire quel matériel il vous faut pour l’apiculture.

Silas Santiago L, Apartado 38, Moyobamba, San Martín, Pérou.

Eau chlorée

Sans traitement, notre eau courante locale n’est pas potable. Mais elle est maintenant hyper-chlorée ce qui la rend presque imbuvable car elle a mauvais goût. Vos lecteurs peuvent-ils nous donner des idées pour enlever ce goût?

Nigel Potter, San José, Marcala, La Paz, CP 15201, Honduras.

PAUL DEAN, COMITE D’EDITION: L’hyper-chloration est utilisée pour stériliser l’eau contenant de grandes quantités de polluants organiques. Ces hauts niveaux sont nécessaires juste pour une courte période, généralement 30 minutes puis des agents déjavélisants (ou déchlorants) comme le sulfure dioxyde, le sodium tiosulphate ou le potassium permanganate sont ajoutés pour enlever l’excès de chlore.

Le chlore s’évapore très facilement: essayez de tirer de l’eau et laissez-la reposer dans un récipient fermé pendant une journée, en la remuant de temps en temps. Vous pouvez ensuite l’utiliser comme boisson ou pour faire la cuisine. Cette méthode aide à faire baisser la quantité de chlore jusqu’à un niveau acceptable. Si vous possédez des filtres à charbon de bois, il serait également utile que vous vous en serviez pour filtrer l’eau.

Remboursements de dette

A l’âge de 12 ans, je suis devenu chrétien grâce au travail du missionnaire JI Kaardal. J’ai été puni et persécuté mille fois pour que j’abandonne ma foi chrétienne, mais en vain. Dieu m’a toujours protégé et nous sommes maintenant trois pasteurs dans la famille: mon jeune frère, mon fils aîné et moi-même. Nous sommes vraiment bénis de Dieu.

Dans mon village, les gens avaient une dette de plus de cinq millions de francs tchadiens envers la Compagnie de Coton du Tchad. Comment un aussi petit village que le nôtre avec si peu de d’habitants pouvait-il avoir une telle dette? Que pouvait-on faire? Chaque fois que les agriculteurs apportaient leur coton au marché, la Compagnie de Coton retenait tout ce qu’avaient gagné les agriculteurs pour rembourser la dette. Cela durait depuis des années: les gens étaient découragés et ne voulaient plus cultiver le coton. Le chef du village a essayé de négocier avec la Compagnie mais sans succès et les gens du village pensaient que le Chef était d’accord avec elle. Il y avait maintes disputes et de nombreuses histoires et vols dans le village. Que pouvait-on faire?

En tant que pasteur du village, j’ai eu l’idée de créer une autre association villageoise du nom de Baivalle qui veut dire pas de dette. J’ai choisi les meilleurs planteurs pour cette nouvelle association, puis j’ai mis les deux groupes en compétition. Les deux groupes ont été encouragés et surtout le groupe Baivalle. Après un certain temps, le village a pu rembourser la totalité de sa dette. Les gens sont satisfaits et nous remercions Dieu de sa bénédiction.

Pasteur DP Pakain, Touare, BP 22, Pala, Tchad.

Elevage de perdrix

Nous voulons essayer d’apprivoiser des perdrix qui sont actuellement à l’état sauvage. Leur viande est très appréciée et leur poids assez substantiel pour justifier nos efforts. De la même façon que nous avons appris à élever les poules, les canards, les pintades et les pigeons en région rurale, nous espérons ajouter les perdrix. Ceci fait partie de notre recherche visant à trouver des moyens pour résoudre les problèmes nutritionnels et économiques des communautés rurales. Nous aimerions entrer en contact avec ceux qui peuvent nous informer sur ce sujet.

Mabete Miankenda, FOBEVI (Fondation Mon Beau Village), BP 8436, Kinshasa 1, République Démocratique du Congo.

A l’écoute des enfants

Je m’appelle Balla Owona Jules et j’ai douze ans. Mon père travaille dans une organisation diocésaine de développement dans la ville de Mbalmayo au Cameroun. Il reçoit Pas à Pas et m’a donné le numéro 38 qui intéresse les enfants.

J’ai démarré le Club Anglais de notre école. Je suis aussi l’un des six représentants de cette région au Parlement des Enfants du Cameroun. Ce parlement a été organisé par UNICEF et a eu lieu au Palais de l’Assemblée Nationale de Yaoundé. Les 180 enfants présents représentaient les membres du Parlement et 20 députés. Nous avons débattu des 12 articles et pendant le débat final le Premier Ministre du Cameroun et tous ses ministres nous ont écoutés.

Jules R Balla Owona, s/c Mvogo Balla Edouard, Codasc, BP 320, Mbalmayo, Cameroun.

Tableaux noirs pour infos

Votre excellent article sur les tableaux noirs sur murs de briques (Pas à Pas 43) m’a rappelé qu’en Chine et dans certains pays d’Asie on installait ces tableaux sur des murs bien placés, face à une rue: on y écrivait les nouvelles locales et nationales. De cette façon on maintenait et on encourageait l’alphabétisation. Souvent il y avait de très belles décorations à la craie de couleur tout autour du tableau.

David Morley, Emeritus Professor of Tropical Child Health, 51 Eastmoor Park, Harpenden, AL5 1BN, Royaume-Uni. E-mail: david@morleydc.demon.co.uk