Au secours, je n’ai pas fait d’enquête de référence !

Jonathan Simpson

Comment pouvons-nous évaluer si une chose a changé et le mesurer ? Tout d’abord, il nous faut connaître la situation de départ. Prenez l’exemple d’un régime : avant de commencer, vous vous pesez pour pouvoir mesurer le poids que vous aurez perdu.

L’enquête de référence est un moyen d’évaluer la situation d’une communauté au début de votre projet. Elle est entreprise juste avant le projet ou dès le commencement. À partir de là, tous les changements que votre travail contribuera à apporter pourront être mesurés par rapport à ces niveaux de référence.

Mais qu’en est-il si votre projet est déjà lancé ? Vous ne saviez peut-être pas qu’une enquête de référence était nécessaire pour mesurer le changement que le projet vise à réaliser. Ou peut-être qu’il n’était pas possible d’entreprendre une enquête de référence avant de commencer. Par exemple, si vous répondez à une urgence, vous n’avez peut-être pas eu le temps de mener une enquête avant de commencer à apporter l’aide.

Dans ce genre de cas, il existe des moyens de reconstituer les informations de l’enquête de référence :

  • Vous pouvez utiliser des données secondaires. Il s’agit d’informations qui ont été déjà recueillies par d’autres, comme par exemple les dossiers des hôpitaux, les données du gouvernement, les études menées par d’autres organisations.
  • Vous pouvez demander aux gens ce dont ils se souviennent de la situation au début du projet. Mais il se peut que les souvenirs des gens ne soient pas tout à fait exacts. Si vous le pouvez, vérifiez ces informations auprès d’autres sources.

Si vous décidez de recueillir vous-même des informations de référence au début d’un projet, vous pouvez le faire par le biais de discussions de groupe dirigées (voir pages 8-9), d’entretiens et de questionnaires auprès d’un groupe représentatif de la communauté. Avoir plusieurs sources d’information permet de garantir une meilleure exactitude des résultats.

Si vous effectuez une enquête :

  • Déterminez de quelle façon vous allez recueillir l’information : avec un stylo et du papier ou sous forme numérique ? (Voir page 6.)
  • Posez des questions importantes pour votre projet et qui permettent d’obtenir des réponses que vous utiliserez plus tard pour comparer vos résultats. Par exemple, si vous entreprenez un projet de promotion de l’hygiène, vous pourriez comptabiliser le nombre de personnes qui peuvent nommer les cinq moments clés où elles doivent se laver les mains. À la fin du projet, vous pourrez poser les mêmes questions et comparer les résultats.

Pour plus d’informations sur la réalisation d’un questionnaire, voir page 5.

Compilé d’après le guide de l’IFRC, Baseline basics (voir Ressources, page 14).

Jonathan Simpson est chargé du suivi et de l’évaluation pour Tearfund en Afrique australe.


Pourquoi réaliser une enquête de référence ?

  • pour mieux planifier, suivre et évaluer les projets
  • pour fixer des objectifs de travail réalistes
  • pour convaincre les décideurs politiques et les bailleurs de la nécessité du projet