Le changement climatique menace l’équilibre naturel de la planète. Les tempêtes, les sécheresses et les inondations sont de plus en plus fréquentes, avec pour conséquences la destruction des récoltes, des populations qui ont faim et des enfants qui ne peuvent plus aller à l’école. Pour lutter contre le changement climatique, nous devons radicalement repenser l’économie mondiale et apprendre à vivre en respectant les limites de notre environnement.

Nous nous employons à construire un monde où les besoins fondamentaux de chaque personne sont satisfaits, où tous les êtres humains ont la possibilité de s'épanouir et où nous vivons tous dans le respect de l'environnement. Nous sommes donc résolus à apporter une aide humanitaire et un développement qui soient écologiquement et économiquement durables, notamment en trouvant des solutions efficaces pour soutenir des moyens de subsistance durables, tout en protégeant ou en améliorant l'environnement, et en réduisant les inégalités économiques.

À Tearfund, notre approche consiste à promouvoir la durabilité environnementale et économique grâce à un modèle qui est axé sur la réutilisation des ressources naturelles et qui évite le gaspillage. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire. Nous avons mis en place des programmes à grande échelle dans plus de 15 pays, qui restaureront et revaloriseront l’environnement et assureront l’utilisation durable des ressources disponibles. En parallèle, ces programmes créeront des moyens de subsistance qui généreront des revenus décents et durables et réduiront les inégalités à l’échelon local.

Lisez nos conseils pratiques pour appliquer le principe de la durabilité environnementale et économique dans nos projets, programmes et stratégies

Outils et guides

Explorez nos outils et nos guides sur l'adaptation au changement climatique et la durabilité environnementale

Gestion des déchets

Selon les études, jusqu’à 40 % des déchets de la planète seraient brûlés à l’air libre, ce qui veut dire que les matières indésirables qui font partie des déchets comme le papier, les branches d’arbres, les broussailles, les feuilles, l’herbe et autres débris sont brûlés en plein air, libérant fumées et substances toxiques directement dans l’air. Ces substances toxiques, une fois dans l’atmosphère, peuvent être inspirées et même ingérées lorsqu’elles se sont posées sur les cultures ou ont été consommées par du bétail. Les déchets abandonnés sont également une cause importante des maladies diarrhéiques.

On estime que ces substances toxiques sont la cause de 270 000 décès prématurés dans le monde chaque année (Analyse coûts-avantages de la gestion communautaire des déchets et du recyclage, Tearfund, 2018). Toutefois, une approche holistique de la gestion des déchets pourrait mettre fin à cette pratique nocive qu’est le brûlage à l’air libre, et ainsi éviter de nuire encore plus à la santé des populations et au climat.

Découvrez nos ressources sur la gestion des déchets 

Lisez nos rapports de politique et nos recommandations sur la gestion des déchets

Centres intégrés de récupération des ressources

Les IRRC sont des centres communautaires intégrés pour le traitement des déchets. Le modèle, conçu par l’ONG Waste Concern, a vu le jour au Bangladesh en 2007. Il a depuis été répliqué dans d’autres pays d’Asie de l’Est. Les IRRC fournissent une approche inclusive de la gestion des déchets, fondée sur le marché, qui garantit aux ramasseurs de déchets des emplois plus sûrs et lucratifs et améliorent considérablement la santé et l’environnement des communautés. L’approche convient particulièrement aux zones d’habitation informelles dans les grandes villes en pleine croissance, mais aussi dans les villes secondaires, moins grandes. Les IRRC interviennent sur trois fronts : auprès des ménages de la communauté pour introduire une collecte des déchets régulière (quasi quotidienne) et encourager les gens à trier leurs déchets chez eux ; auprès des ramasseurs de déchets pour gérer la collecte à domicile et exploiter une usine de traitement des déchets basée dans la communauté ; et auprès des consommateurs et des sociétés de distribution pour vendre du compost composé de déchets organiques et des produits recyclables.

Énergies renouvelables

En investissant dans les énergies propres et renouvelables, on lutte simultanément contre le changement climatique et la pauvreté. L’électricité propre existe. Il existe également des méthodes écologiques pour faire la cuisine. Alors n’est-ce pas une injustice que plus d’un milliard de personnes n’aient pas l’électricité et que plus de deux milliards de personnes utilisent encore du bois de chauffage, du charbon de bois et du fumier pour cuisiner ? Les solutions hors-réseau, comme l’électricité solaire et les petites centrales hydroélectriques, fournissent souvent aujourd’hui de l’électricité à des gens pour la toute première fois. En plus d’avoir des retombées positives sur la santé, la qualité de l’air, l’autonomie des femmes, la sécurité et l’éducation, cela permet de créer de nouvelles opportunités économiques (sources de revenus et épargne), et de promouvoir l’auto-entreprenariat. Ces solutions hors-réseaux peuvent également être utiles dans les situations de conflit et les crises humanitaires.

Explorez nos ressources sur l'énergie renouvelable

Agriculture durable

Il est essentiel d’adopter de bonnes pratiques agricoles pour assurer la durabilité environnementale. Et il est tout aussi important de trouver des moyens qui permettront à l’agriculture de s’adapter et de prospérer malgré les changements climatiques attendus.

Notre approche de l’agriculture intègre la gestion de l’eau, des terres et des écosystèmes à l’échelon du paysage plutôt qu’à l’échelon individuel. L’« agriculture intelligente face au climat » (AIC) que nous utilisons fait appel à toute une série de techniques agricoles qui augmentent durablement la productivité et la résilience des systèmes tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Cette approche signifie que lorsque nous planifions et nous investissons dans le développement agricole, l’adaptation au changement climatique et l’atténuation de ses effets sont toujours notre priorité.

L’agriculture intelligente face au climat vise trois objectifs :

Découvrez nos ressources sur l'agriculture durable

Sujets connexes