Passer au consentement sur les cookies

De : Vivre avec un handicap – Pas à Pas 108

Conseils pratiques pour aider nos Églises et nos communautés à mieux intégrer les personnes en situation de handicap

Karla (nom fictif) assumait des responsabilités dans son Église : elle enseignait à l’école du dimanche et participait à l’organisation de nombreuses activités de l’Église. Puis elle a progressivement perdu sa mobilité, et a eu le sentiment qu’elle ne pouvait plus assumer ses responsabilités. Découragée, elle a décidé de rester chez elle. Quel intérêt d’aller à l’Église ? Elle ne se sentait plus la bienvenue dans sa congrégation, et peu à peu la dépression s’est installée.

Ce n’était pas uniquement parce qu’elle devait utiliser un fauteuil roulant. Ce qui affectait le plus Karla, c’était qu’elle se sentait mise à l’écart. 

Il allait s’écouler trois ans avant qu’elle ne découvre que l’amour de Dieu pour chaque personne est le même, avec ou sans handicap. Lorsqu’elle a réalisé cela, elle a de nouveau eu le sentiment d’avoir quelque chose à offrir. Elle est retournée à l’Église et a recommencé à enseigner. Elle a entrepris de travailler avec d’autres personnes en situation de handicap ; elle leur parle de l’amour de Dieu et les aide à comprendre qu’elles ont de la valeur et une place dans la communauté de Dieu. 

Comment pouvons-nous faciliter les choses pour les personnes atteintes de handicap, afin qu’elles puissent pleinement participer à la vie de l’Église et de la communauté ? Voici quelques idées.

Étudiez la Bible pour découvrir des vérités importantes

Renseignez-vous sur le handicap

Faites appliquer la loi

Au cours de la dernière décennie, la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées a été ratifiée par la plupart des pays dans le monde. Les lois nationales fondées sur cette convention doivent protéger les droits des personnes en situation de handicap.

Soyez respectueux

La convention de l’ONU nous aide à comprendre le genre de langage que nous devons utiliser. La plupart des personnes qui vivent avec un handicap n’ont pas de mal à reconnaître que leur corps ne fonctionne pas comme elles le voudraient, mais elles souhaitent que les autres les acceptent comme elles sont. Pensons aux réactions que nous avons à leur égard et à notre façon de les considérer, et répondons à leur besoin d’amitié.

Faites preuve d’amour

Il existe d’innombrables moyens de se montrer prévenant et de faire preuve d’attention à l’égard des personnes qui vivent avec un handicap. Elles ne demandent pas notre pitié. Ce qu’elles veulent, c’est avoir des opportunités, et parfois recevoir une aide concrète. 

Prenez soin des familles

Bien souvent, les familles de personnes en situation de handicap sévère sont en proie à une grande fatigue et ont des difficultés à faire face. Elles prennent soin de leurs proches toute la journée, tous les jours, et ont parfois très peu d’aide de l’État.

C’est là que l’Église peut jouer un rôle important : elle peut établir le contact avec ces familles et leur offrir du soutien.


Déficience intellectuelle

Une déficience intellectuelle est provoquée par la façon dont le cerveau se développe pendant la grossesse, lors de l’accouchement, ou peu de temps après. Les personnes atteintes de déficience intellectuelle mettent souvent plus de temps pour apprendre et peuvent avoir besoin d’aide pour acquérir de nouvelles compétences, comprendre certaines informations et interagir avec les autres. 

Le degré de soutien dont elles ont besoin est variable. Par exemple, une personne atteinte de déficience intellectuelle légère peut n’avoir besoin d’aide que pour certaines choses, comme pour trouver un emploi. Mais une personne atteinte de déficience intellectuelle sévère peut avoir besoin d’une prise en charge à plein temps. Avec l’aide appropriée, de nombreuses personnes atteintes de déficience intellectuelle peuvent vivre de façon autonome.


Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées

Il s’agit d’un accord juridique international ayant pour but de protéger et de promouvoir les droits humains des personnes en situation de handicap. Depuis 2006, il a été signé par la plupart des pays dans le monde. Il reconnaît « qu’il importe que les personnes handicapées aient pleinement accès aux équipements physiques, sociaux, économiques et culturels, à la santé et à l’éducation ainsi qu’à l’information et à la communication pour jouir pleinement de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales. »

Pour savoir si votre pays a signé cet accord, allez sur www.un.org. La convention peut être téléchargée dans plusieurs langues, en gros caractères et sous forme de vidéo en langue des signes. 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.