De : Collecter des fonds localement – Pas à Pas 111

Découvrir la joie d’inviter les gens à investir dans notre travail et notre ministère

Lorsque j’explique aux gens que mon travail consiste à collecter des fonds, ils me répondent souvent des choses du genre : « Je n’aimerais pas faire ça », ou « Ça doit être difficile ». Je leur demande alors ce qu’ils ressentent lorsque quelqu’un fait preuve de générosité à leur égard, ou lorsqu’ils se montrent généreux envers les autres. La plupart des gens me confient alors à quel point leur vie s’en trouve enrichie, et qu’ils éprouvent du soulagement et un sentiment d’accomplissement.

Pourquoi les gens pensent-ils que lever des fonds est une tâche difficile, s’il y a tant de joie à donner et à recevoir ? Peut-être parce que, si la générosité existe, il y a également beaucoup de cupidité dans ce monde.

Équilibre

Jésus a dit : « Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et aimera le second, ou il s’attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent. » (Matthieu 6:24). Il a également dit : « Gardez-vous avec soin de toute soif de posséder, car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens, même s’il est dans l’abondance. » (Luc 12:15). 

Quand j’ai commencé à collecter des fonds, je me suis vite aperçue que les personnes les plus généreuses sont souvent celles qui savent se contenter de peu. Elles savent que l’argent pourrait devenir leur maître, mais elles sont déterminées à ne pas se laisser faire. Elles donnent généreusement une part de ce qu’elles ont, et cela les aide à préserver un équilibre dans leur vie, tout en étant une bénédiction pour les autres.

Ministère

J’ai découvert la joie qu’il y a à parler de générosité aux gens. J’aime les inviter à participer à quelque chose de plus grand qu’eux, afin de contribuer à réduire la pauvreté, de renforcer le pouvoir d’action de l’Église, d’apporter de la dignité et de guérir le monde de Dieu.

Henri Nouwen, dans son ouvrage A spirituality of fundraising, dit : « La mobilisation de fonds est avant tout une forme de ministère. Mobiliser des fonds, c’est proclamer ce que nous croyons, de manière à donner à d’autres la possibilité de participer à notre vision et à notre mission. Lorsque nous nous employons à mobiliser des fonds, nous ne disons pas : ‘S’il vous plaît, pourriez-vous nous aider, car ces derniers temps, les choses ont été difficiles.’ Nous déclarons plutôt : ‘Nous avons une vision formidable et passionnante. Nous vous invitons à vous investir à travers les ressources que Dieu vous a confiées (votre énergie, vos prières et votre argent) dans cette œuvre à laquelle Dieu nous a appelés.’ >>

Voir les gens investir dans l’œuvre de Dieu m’a incitée à reconsidérer mon attitude à l’égard de l’argent et à faire les changements nécessaires. Aujourd’hui, je sais également que Dieu est pleinement présent dans les conversations que j’ai à ce sujet. Je me suis aperçue que du moment que j’ai bien fait mon travail, si les gens ne souhaitent pas donner, c’est que le Seigneur a prévu une autre opportunité pour eux. Cela n’a rien à voir avec moi. C’est l’affaire de Dieu, pas la mienne.

Lorsqu’un projet requiert une somme d’argent importante, je n’ai pas peur. Je suis très enthousiaste, sachant que Dieu est déjà en train de mobiliser son peuple et de l’appeler à quelque chose de nouveau, qui bénira toutes les personnes impliquées.

Laissez Dieu se servir de vous pour inviter des personnes à participer à votre vision. Si le Seigneur est déjà en train de parler à vos sympathisants de son œuvre, vous frappez à une porte ouverte. Préparez-vous à ce que le Seigneur fasse plus que vous ne pourriez jamais demander ou imaginer (Éphésiens 3:20).

Réussir une collecte de fonds

Priez

Commencez toujours par prier. L’œuvre que vous invitez les gens à soutenir enrichira-t-elle leur vie et les entraînera-t-elle à participer au vaste plan de Dieu ? Demandez à Dieu de vous diriger vers les bonnes personnes au bon moment. Priez qu’il guide vos conversations, et qu’il soit glorifié, quelle que soit l’issue.

Nouez les relations

Une mobilisation de fonds réussie repose sur de bonnes relations. Les gens doivent pouvoir être sûrs que leur argent sera utilisé de manière responsable.

Réfléchissez bien à la façon dont vous allez leur demander de l’argent. Le moyen le plus efficace consiste à les rencontrer en personne. Il vous faudra donc peut-être aller voir des personnes, une Église, une entreprise ou une administration. Si vous décidez d’envoyer un courrier, mieux vaut l’adresser à une personne spécifique, au lieu d’envoyer des lettres standard et impersonnelles.

Dans la mesure du possible, et si c’est approprié, proposez aux gens de venir voir ce que vous faites. En plus de les aider à mieux comprendre le projet, ces visites contribueront à créer des liens durables entre les personnes qui apportent leur soutien et les communautés où vous travaillez.

Expliquez le problème

Expliquez très clairement la situation que vous vous efforcez d’améliorer et ce qui risque de se passer si rien n’est fait. Par exemple, n’expliquez pas seulement ce que vous comptez faire pour remédier à un problème d’accès à l’eau et à l’assainissement ; expliquez pourquoi le problème est si grave pour la communauté.

Utilisez des témoignages, des photos, voire des petites vidéos pour aider les donateurs potentiels à s’identifier aux communautés. Expliquez ce que vous prévoyez de faire, avec qui et comment. Incluez un budget dans votre proposition, ainsi qu’une estimation du nombre de personnes qui bénéficieront du projet.

Expliquez comment vous prévoyez d’assurer le suivi des progrès et d’en évaluer l’impact. Décrivez les retombées durables attendues du projet.

Remerciez

Lorsque les gens font un don, n’oubliez pas de les remercier !

Envoyez-leur des nouvelles et des rapports pour qu’ils puissent prier pour votre projet et en connaître l’impact. Partagez les bonnes nouvelles et les mauvaises. Si vous avez décidé de travailler à un endroit, c’est qu’il y a des défis à relever. Si certaines choses se passent mal, communiquez rapidement ce qui s’est produit et pourquoi. Expliquez ce que vous avez appris et les modifications que vous prévoyez d’apporter au projet pour l’améliorer.

When money goes on mission

When money goes on mission

Lecture supplémentaire

When Money Goes on Mission

Fundraising and giving in the 21st century (Lorsque l’argent part en mission – La mobilisation de fonds et les dons au 21e siècle) Rob Martin

La raison majeure pour laquelle de nombreux ministères et organisations manquent de finances pour leurs activités pourrait bien être l’appréhension qu’ils ont à collecter des fonds, plutôt que le manque de générosité des donateurs.

Dans cet excellent ouvrage (en anglais), Rob Martin explique clairement que la mobilisation de fonds ne devrait pas être une chose difficile, et que personne ne doit se sentir obligé de donner. Lorsque l’acte de demander, de donner et de recevoir repose sur des relations, la mobilisation de fonds devient une joie, aussi bien pour ceux qui collectent que pour ceux qui donnent. L’objectif d’une collecte de fonds est donc d’attirer les donateurs au ministère en présentant des témoignages et en rapprochant leur passion de celle du ministère.

When money goes on mission fournit des conseils pratiques sur l’exercice des responsabilités, la communication, la redevabilité et de nombreux autres aspects essentiels de la mobilisation de fonds. Et surtout, l’ouvrage nous montre que la mobilisation de fonds basée sur les relations est un ministère joyeux !

When money goes on mission est publié par Moody Publishers, 820 N. LaSalle Boulevard, Chicago, IL 60610, États-Unis. www.whenmoneygoesonmission.com


A spirituality of fundraising

Henri JM Nouwen

Un petit livre inspirant qui explique de quelle façon les collecteurs de fonds peuvent convaincre les gens de participer à leur mission (en anglais).

Publié par Upper Room Books, 1908 Grand Avenue, PO Box 340004, Nashville, TN 37212, États-Unis. www.upperroom.org


Opportunité de formation à la collecte de fonds

La Bible compte de nombreux exemples de dons généreux destinés à soutenir l’œuvre de Dieu. Pourtant, les craintes d’abus financier, ainsi que la tendance à séparer les questions d’argent et de foi, empêchent de nombreux responsables de ministère dans le monde de lever les fonds dont ils ont besoin.

Le réseau d’aide à la collecte de fonds du ministère du Mouvement de Lausanne (Lausanne Ministry Fundraising Network) a été créé en 2015 en réponse à ce problème. Le réseau compte des coachs dans de nombreux pays, qui donnent de leur temps pour aider les collecteurs de fonds à découvrir les ressources que Dieu a placées autour d’eux au niveau local. En plus de l’argent, ces ressources incluent le temps et les compétences qui permettent à n’importe qui de s’impliquer.

En outre, plusieurs fois par an, le réseau organise des formations en ligne, afin d’aider les organisations locales à entreprendre et à maintenir des programmes de collecte de fonds basés sur les valeurs bibliques. Cette formation, qui est proposée gratuitement, existe également dans un format qui permet de la suivre seul.

Si vous souhaitez en savoir plus, envoyez un e-mail à info@ministryfundraisingnetwork.org. Vous pouvez également accéder à la formation et à de nombreuses autres excellentes ressources sur les collectes de fonds via le site internet du réseau : www.ministryfundraisingnetwork.org 

Barbara Shantz et Kehinde Ojo sont codirigeants du Lausanne Ministry Fundraising Network.

Rédigé par

Rédigé par Nicky Crampton

Nicky Crampton dirige une équipe de collecteurs de fonds pour Tearfund Royaume-Uni.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Prenez le temps d’expliquer aux gens l’importance de votre projet et son impact.

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant