Passer au consentement sur les cookies

De : Les insectes - Pas à Pas 115

L'importance des insectes : comment en prendre soin et en tirer parti

Depuis 2015, la chenille légionnaire d’automne, la larve d’un certain papillon, endommage les cultures et contribue à l’insécurité alimentaire dans de nombreuses régions d’Afrique australe.

Pendant la saison de croissance 2016–2017, les agriculteurs du district de Rumphi au Malawi ont fait une observation intéressante. Ils ont remarqué que les plants cultivés avec des techniques d’agriculture de conservation étaient moins touchés par le légionnaire d’automne que les autres cultures de la région.

Cette observation a donné lieu à un projet de recherche de trois ans dirigé par un partenaire de Tearfund, Synod of Livingstonia Development, en collaboration avec l’Université de Livingstonia et le centre de recherche Lyunyangwo. La recherche, financée par le gouvernement écossais, impliquait 300 agriculteurs locaux.

Les avantages du paillis

L’un des principes essentiels de l’agriculture de conservation est la couverture permanente du sol. Cette pratique réduit le risque d’érosion du sol, maintient son humidité et limite le développement des adventices (« mauvaises herbes »). Pour cela, le plus souvent une couche de végétation est répandue sur le sol, sous forme de paillis.

La recherche a révélé que les parcelles où des techniques d’agriculture de conservation étaient utilisées présentaient moins d’œufs de légionnaires d’automne, de chenilles et de dommages aux cultures. D’après les scientifiques, l’une des principales raisons à cela est que le paillis favorise le développement d’une grande diversité d’organismes dans le sol, et que certains d’entre eux (probablement les fourmis) se nourrissent des œufs du légionnaire d’automne.

Muchi, un des agriculteurs ayant participé à la recherche, était ravi de ces résultats. Il explique : « Cela change tout pour mon travail. Je peux maintenant limiter l’attaque des chenilles légionnaires dans mon champ de maïs et récolter de plus grandes quantités de maïs. »

Lectures complémentaires

Bulletin de l’agriculture de conservation

La Banque de céréales vivrières du Canada publie chaque année quatre bulletins d’information sur l’agriculture de conservation en français, anglais, kiswahili et portugais.

Vous pouvez les télécharger gratuitement sur foodgrainsbank.ca, écrire à cfgb@foodgrainsbank.ca ou à Canadian Foodgrains Bank, PO Box 767, Winnipeg, MB, R3C 2L4, Canada.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.