De : Reeducation des drogues – Pas à Pas 23

Comment soutenir les personnes souffrant d’addiction et sensibiliser les gens au problème de la toxicomanie

Pourquoi un article sur le tabac dans un numéro qui traite de la rééducation des drogués ? Voyons, fumer n’est évidemment qu’un agréable passe-temps, une habitude sociale ! La publicité pour le tabac nous porterait même à croire qu’il nous aide à être maître de notre vie, contribue à nous détendre et nous rend attirants au sexe opposé !

Huit ans de vie en moins

Eh bien, fumer est semble-t-il la plus dangereuse des habitudes que nous puissions développer. Rien de ce que nous faisions dans notre vie n’est plus dangereux pour notre santé. Le fait de fumer tue une personne sur quatre et en handicape bien d’autres. En moyenne le fait de fumer réduit de huit ans la durée de la vie.

L’OMS dit qu’environ trois millions de gens meurent chaque année de maladies liées au tabagisme. Les effets nocifs du tabac mettent de nombreuses années à se développer et n’affectent pas à première vue la santé. Les experts médicaux disent qu’il faut 25 ans de tabagisme dans un pays pour que ses dramatiques effets soient enregistrés au niveau de la mortalité. Dans les pays en voie de développement, 40 à 60% des hommes fument et 2 à 10% des femmes. Dans les pays industrialisés, moins d’hommes fument à présent : 30 à 40% et plus de femmes, surtout jeunes : 20 à 40%

Les femmes qui fument courent plus de risques que les hommes au niveau de la santé. En plus du cancer et des maladies cardiaques, le tabac réduit leur capacité à avoir des enfants et elles risquent plus d’avoir un bébé anormal. Les enfants des femmes qui fument sont plus petits, plus lents à apprendre et plus exposés aux infections pulmonaires. Il est aussi plus probable qu’ils seront eux-mêmes fumeurs.

Poison

Les cigarettes contiennent des goudrons et de la nicotine qui sont tous deux des poisons. La nicotine fait battre le cœur plus vite et donc juste après avoir fumé une cigarette, vous avez plus d’énergie. Cependant, elle rétrécit aussi les vaisseaux cardiaques plus tard dans la vie.

Les goudrons peuvent provoquer le cancer, généralement le cancer des poumons. Ils sont aussi en cause dans « la toux du fumeur ». Les goudrons des cigarettes collent à l’intérieur des poumons et retiennent la poussière et les bactéries. Les poumons commencent alors à être irrités et enflammés et le fumeur tousse. Une fois les poumons abîmés, il devient plus facile d’attraper des bronchites et des pneumonies.

Le tabagisme passif

Rien n’est plus irritant pour un non-fumeur (surtout s’il a lui-même eu du mal à arrêter de fumer), que d’être forcé à respirer la fumée des cigarettes des fumeurs, dans le bus, au bureau ou dans son lieu de travail. Le tabagisme passif est maintenant reconnu comme facteur nocif pour la santé des non-fumeurs, surtout si cette situation est plus ou moins permanente. Environ 40 pays du monde ont interdit de fumer dans les lieux de travail et d’autres se préparent à faire la même chose.

Les drogués de la nicotine

Pourquoi tant de gens continuent-ils à fumer ? Pourquoi ne peuvent-il pas se défaire de cette habitude ? Nombreux sont ceux qui voient le tabagisme comme une habitude sociale, sans se rendre compte qu’ils sont en fait accoutumés à la nicotine, la drogue contenue dans le tabac. Les jeunes fument car ils se sentent ainsi plus adultes ou parce que leurs copains fument. La vente des cigarettes fait entrer d’énormes sommes d’argent dans les caisses des fabricants. C’est un important produit d’exportation : le huitième du monde parmi les produits agricoles. Pourtant, la plupart des pays en voie de développement dépensent beaucoup plus à l’importation de produits dérivés du tabac qu’à l’exportation des feuilles de tabac elles-mêmes.

Dans certains pays industrialisés, des associations de santé ont organisé des groupes de pression qui ont abouti à l’interdiction de toute publicité sur le tabac et de la vente de cigarettes à forte teneur en goudrons et nicotine. Malheureusement, ceci signifie souvent que d’autres pays sont alors soumis à une pression encore plus forte pour faire de la publicité et vendre des cigarettes à plus haut risque. Ces pays ont souvent des gouvernements qui sont heureux d’empocher de plus grosses primes promises par les compagnies de tabac sans tenir compte des effets à long terme sur la santé de la nation. La vente des cigarettes dans les pays en voie de développement augmente actuellement trois fois plus rapidement que dans les autres pays.

Ce que la publicité ne dit pas

La publicité ne montre pas les gens mourant de cancer du poumon sur un lit d’hôpital. Elle ne montre pas le mal fait à la santé d’un enfant, ou à celle du fumeur. Elle ne parte pas de l’horrible odeur de tabac froid qui reste imprégnée dans les cheveux et les vêtements. Elle ne dit pas non plus que les cigarettes coupent le souffle des athlètes (même si de nombreux évènements sportifs sont sponsorisés par des manques de tabac).

La bonne nouvelle, c’est qu’arrêter de fumer à n’importe quel âge améliore l’espérance de vie. Combien de fumeurs connaissez-vous ? Etes-vous personnellement, et vos amis, conscient des dangers futurs auxquels vous exposez votre santé ? Faites ce que vous pouvez pour propager ce message :

Fumer tue 

par Isabel Carter

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant