Passer au consentement sur les cookies

De : Maladies propagees par les insectes – Pas à Pas 33

Comment réduire les risques associés au paludisme et à d’autres maladies transmises par des insectes

par le Professeur Chris Curtis.

Le paludisme est de loin la maladie humaine la plus importante transmise par les insectes. Selon les derniers chiffres publiés par OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé), 2,5 millions de personnes meurent chaque année de paludisme, et la plupart sont des enfants africains.

Il y a deux façons principales de réduire le nombre de piqûres de moustiques porteurs de paludisme:

Traitement

Les moustiquaires doivent être traitées en les plongeant dans un mélange d’insecticide liquide et d’eau. Cela se fait en cinq temps:

1 PREPARATION Traitez les moustiquaires à l’air libre. Portez de longs gants de caoutchouc pour protéger votre peau. Si vous n’en avez pas, utilisez de grands sacs en plastique. Ayez une petite mesure, une grande mesure et une cuvette ou un seau pour faire le mélange. Lavez toutes les moustiquaires et faites-les sécher avant de les traiter.

2  MESURE ET DILUTION Vous devez savoir:

Comment mesurer des surfaces à traiter Pour une moustiquaire rectangulaire, utilisez la formule suivante. Les chiffres ci-après sont un exemple typique:

Surface totale en mètres carrés (m²)
= 2 x côtés    (2 x 1,5m x 1,8m = 5,4m²)
+ 2 x extrémités    (2 x 1,5m x 1,3m = 3,9m²)
+ 1 x dessus    (1 x 1,3m x 1,8m = 2,34m²)
(= 11,64m2)

Pour une moustiquaire circulaire, posez-la à plat. Mesurez la base circulaire et la hauteur:

Surface totale en mètres carrés (m²)
= base x hauteur (3m x 2,2m = 6,6m²)

Combien de liquide vous faut-il pour chaque moustiquaire? Les moustiquaires en coton absorbent beaucoup plus de liquide que celles en polyester. Pour savoir combien de liquide sera absorbé par chaque moustiquaire, mettez de l’eau dans un seau ou dans une cuvette et mesurez exactement la quantité, par exemple 2 litres. Trempez-y la moustiquaire, puis ressortez-la et tordez-la en récupérant toute l’eau dans votre récipient. Mesurez alors l’eau qui vous reste et faites la soustraction: les 2 litres d’eau, moins l’eau qui vous reste, vous donne la quantité d’eau absorbée par la moustiquaire. Si toutes les moustiquaires sont faites de la même matière et sont de la même grandeur, prenez le chiffre que vous avez obtenu et multipliezle par le nombre de moustiquaires à traiter et ajoutez 10% d’eau en plus pour être sûr d’avoir assez de produit.

Par exemple: si une moustiquaire absorbe 300ml d’eau et que vous vouliez en traiter 15, vous aurez besoin de: 300ml x 15 = (4500mls ou 4,5 litres)
+ approx 10% (450mls)
= environ 5 litres de liquide

3 IMMERSION Les moustiquaires devraient être propres et sèches. Faites tremper chaque moustiquaire dans l’insecticide dilué jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement imprégnée. Tordez-la bien et laissez-la bien s’égoutter au-dessus d’une cuvette. Si vous traitez plusieurs moustiquaires, vous pourrez les tordre l’une après l’autre et les placer dans un sac en plastique pour les faire sécher chez vous.

4 SECHAGE Les moustiquaires peuvent être suspendues ou étalées sur les lits. Si vous les placez sur les lits, cela a l’avantage de tuer toutes les punaises qui peuvent s’y trouver! Pendant que les moustiquaires sèchent, retournez-les plusieurs fois pour vous assurer que l’insecticide est bien imprégné sur toute leur surface.

5 NETTOYAGE SANS DANGER Les conteneurs d’insecticides et le produit qui vous reste devraient être placés dans des latrines-fosse ou enterrés dans une fosse. Ne les jetez jamais dans une rivière ou une mare. Nettoyez-bien tous les ustensiles que vous avez utilisés ainsi que vos mains et vos vêtements avec de l’eau et du savon.

Protection accrue

Les moustiquaires devraient être traitées deux fois par an et il vaut mieux ne pas les laver entre temps car le lavage réduirait la quantité d’insecticide. L’achat ou la confection de moustiquaires coûte cher, mais c’est un investissement qui protégera votre famille pendant de nombreuses années. Une seule moustiquaire peut protéger plusieurs jeunes enfants qui dorment dans le même lit. Vous pourriez peut-être former un comité qui s’occuperait de collecter des fonds pour acheter du tissu (tulle, voile etc) pour fournir des moustiquaires aux membres du comité et en vendre aux autres en faisant un petit bénéfice. Si les tissus moustiquaires sont trop chers, existe-t-il d’autres matériaux qui puissent servir? Par exemple des tissus légers et fins comme le tissus des vieux saris en Asie, des mousselines ou du coton shamma en Ethiopie. Si vous n’avez pas d’argent pour confectionner ou acheter ces tissus, pourquoi ne pas utiliser des rideaux de portes ou de fenêtres? Traitez-les aux insecticides de la même façon qu’une moustiquaire.

Le Professeur Curtis travaille au London School of Hygiene and Tropical Medicine, Keppel Street, London, WC1E 7HT, Royaume-Uni.

Insecticides pour traiter les moustiquaires

nom chimique  

marque

Concentration

pourcentage

dosage

permétrine

Peripel

200

20%

200mg/m²

 

Imperator

500

50%

200mg/m²

deltamétrine

K-Othrin

25

2.5%

25mg/m²

lambdacyhalotrine

Icon

25

2.5%

10mg/m²

cyflutrine

Solfac

50

5%

50mg/m²

etofenprox

Vectron

100

10%

200mg/m²

alphacypermétrine

Fendona

100

10%

20mg/m²

 

La quantité d’insecticide nécessaire (en ml) = 

dosage recommandé (mg/m²) x surface de la moustiquaire (m²)

÷

concentration d’insecticide (%) x 10

Par exemple, si vous avez acheté deltamétrine (K-Othrin) et que vous traitiez une moustiquaire circulaire d’une surface totale de 6,5m², la quantité d’insecticide à utiliser est la suivante: =

(25 x 6,5) ÷ (2,5 x 10) = 162,5 ÷ 25 = 6,5ml

Si une moustiquaire absorbe 300ml d’eau, il faudra mettre 300ml d’eau dans un seau et ajouter 6,5ml de produit chimique.

Si vous traitez 15 moustiquaires semblables, il vous faudra mettre 5 litres d’eau dans un seau et y ajouter 6,5ml x 15 = 97,5ml de produit chimique (approx 100ml).

Faites-vous aider dans vos calculs si vous n’êtes pas sûr de vous car il est très important de respecter les proportions. Une fois que vous avez fait vos calculs, notez-les dans un calepin (et faites des marques sur les mesures, les cuvettes ou les seaux) afin de ne pas avoir à tout calculer de nouveau la prochaine fois que vous traiterez vos moustiquaires (à moins que vous n’utilisiez un produit chimique différent, ou que le nombre de moustiquaires à traiter soit différent).

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.