Photo : Jim Loring/Tearfund

De: Agriculture familiale – Pas à Pas 54

Des idées pour exploiter au mieux les terres et autres ressources agricoles disponibles

Les cultures sont comme les enfants, si elles démarrent bien dans la vie elles deviennent généralement grandes, solides et saines. Mais si les graines poussent lentement après avoir germé, elles finissent souvent rabougries, elles sont plus facilement attaquées par les insectes ou les maladies et ont un rendement moindre.

Une fois semées, les graines doivent absorber l’eau du sol avant de germer. Ceci peut prendre longtemps. On peut réduire ce temps si l’on fait tremper les graines avant de les semer. Ceci favorise une germination plus rapide et donc des cultures plus résistantes. Cette idée de faire tremper les semences avant de les semer n’est pas nouvelle. Pourtant, elle est rarement utilisée régulièrement car les agriculteurs ne sont pas sûrs du temps de trempage nécessaire pour garantir un succès.

Les chercheurs du Centre d’études en zone aride se sont penchés sur cette question dans différents pays. Ils ont calculé le temps de trempage nécessaire et sans risque des graines, pour une vaste gamme de cultures. Une fois ce temps limite défini pour chaque culture, ils ont fait des essais et comparé le résultat entre les graines qu’ils avaient fait tremper et les autres, semées sans trempage préalable.

Les résultats ont été remarquables. Les agriculteurs ont déclaré que les graines trempées sortaient plus vite et poussaient mieux. Dans de nombreux cas, les récoltes mûrissaient plus tôt et produisaient davantage. Elles fleurissaient aussi plus tôt et attrapaient parfois moins de maladies. Quelquefois le trempage ne donnait pas de résultat mais il ne faisait jamais de mal. Puisque le trempage ne coûte pas cher et comporte bien des avantages, cette méthode peut être considérée comme très utile aux agriculteurs. Le trempage est devenu très populaire auprès des agriculteurs qui ont fait les essais mais aussi auprès de leurs amis et voisins car c’est une méthode simple, bon marché et extrêmement efficace.

On fait généralement tremper les semences toute la nuit et on les sème le lendemain. Les semences trempées gonflent et pèsent plus lourd mais elles peuvent être semées de la même façon que les semences normales sèches. Si les semences trempées sont conservées hors de l’eau, on peut même les garder plusieurs jours avant de les semer. Utilisez les temps recommandés dans le tableau page 3, mais attention une graine trempée ne germera que si elle absorbe en plus l’humidité du sol, une fois en terre.

On a encouragé les agriculteurs à expérimenter avec des graines trempées et des graines sèches. Ils se sont mutuellement rendus visite dans leurs champs pour comparer les semis réalisés sur différents types de sol et les manières de gérer les sols. Ils ont discuté des points forts et des faiblesses de la technique du trempage et l’ont améliorée. C’est en participant aux essais que les agriculteurs ont pu développer et adapter la technique du trempage des semences mais aussi en apprécier les résultats.

Article adapté (avec sa permission) d’un document de recherche réalisé par le Dr Dave Harris, DFID Plant Sciences Research Programme, Centre for Arid Zone Studies, University of Bangor, Royaume-Uni. Internet : www.seedpriming.org

Résultats des essais de trempage

CULTURE

TREMPAGE(En Heures)

PAYS OU LES ESSAIS ONT EU LIEU

AUGMENTATION MAX. DE RENDEMENT

blé

12

Inde, Népal, Pakistan

37%

org

12

Pakistan

40%

riz de hautes terres

12–18

Inde, Nigeria, Gambie, Cameroun

70%

maïs

12–18

Inde, Népal, Pakistan, Zimbabwe

22%

sorgho

10

Pakistan, Zimbabwe

31%

millet perlé

10

Pakistan

56%

pois chiche

8

Bangladesh, Inde, Népal, Pakistan

50%

haircot mung

8

Pakistan

206%

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice