Photo : Jim Loring/Tearfund

De: Agriculture familiale – Pas à Pas 54

Des idées pour exploiter au mieux les terres et autres ressources agricoles disponibles

Près de la moitié de la population mondiale vit en zone urbaine. Ses besoins en eau potable continuent d’augmenter et font souvent concurrence aux besoins en eau de l’agriculture. Dans les zones urbaines, les gens pauvres paient souvent très cher leur approvisionnement en eau potable.

Les chercheurs étudient comment recycler les eaux usées pour irriguer les récoltes. Chaque famille produit de l’eau sale en faisant la lessive, la vaisselle et en se lavant. Si cette eau était traitée pour en retirer tout le savon, elle pourrait être utilisée pour l’irrigation. Israël, par exemple, couvre deux tiers de ses besoins en irrigation par le recyclage de ses eaux usées.

La réutilisation des eaux usées (appelées techniquement eaux grises) peut tout simplement se traduire par conserver les eaux usées dans une maison dans des seaux et les vider sur des arbres ou le potager (cultures du jardin). Vous pouvez fabriquer des filtres très simples à partir de barriques ou de tonneaux avec des couches de charbon de bois et de sable pour se débarrasser des produits chimiques et du savon afin que l’eau n’abîme pas les légumes.

L’Inter-Islamic Network on Water Resources Development and Management (INWRDAM) travaille dans une région rurale de la Jordanie avec le soutien financier de l’IDRC (International Development Research Centre). Ses membres ont mis au point un système utilisant des filtres à eau pour recycler les eaux usées afin d’irriguer. Ce travail a permis à de nombreuses familles de réduire leurs factures d’eau, d’irriguer des arbres et de faire pousser du fourrage pour les animaux domestiques et les volailles.

INWRDAM produit un ensemble comprenant deux barriques en plastique de 160 litres, contenant un filtre et reliées par des tuyaux. Il s’adresse à des familles de dix personnes maximum et comprend un système d’irrigation goutte à goutte pour un jardin de 2 000m 2 . Il coûte 250 $US. Ils ont aussi mis au point un réservoir fait de blocs de béton qui peut servir à plusieurs familles (jusqu’à 30 personnes) avec un système d’irrigation goutte à goutte pour un jardin d’environ 4 000m 2 . L’ensemble coûte 1 200 $US.

Les gens qui ont utilisé ces kits en Jordanie sont très satisfaits. Ils ont vu leurs factures d’eau diminuer, ils paient moins pour vider leurs fosses septiques et trouvent que le rendement de leurs jardins est meilleur parce que l’eau utilisée pour irriguer contient des matières nutritives.

Dr Murad Jabay Bino est le Directeur de INWRDAM P Box 1460, Jubeiha PC 11941, Amman, Jordanie. INWRDAM aimerait pouvoir partager son expérience avec d’autres. Email : inwrdam@nic.net.jo Internet : www.nic.gov.jo/inwrdam 

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice