Photo : Jim Loring/Tearfund

De : Agriculture familiale – Pas à Pas 54

Des idées pour exploiter au mieux les terres et autres ressources agricoles disponibles

Les annonces publicitaires façonnent nos pensées et nos sentiments. Elles vendent plus que le produit lui-même. Elles vendent des idées ou des messages qui encouragent les gens à acheter le produit. Les sociétés qui produisent de l’alcool passent beaucoup de temps et d’argent pour créer des images qui font de l’alcool un produit attrayant. Le message qu’elles font passer est que l’alcool rend la vie plus belle.

Ce que la publicité passe sous silence est le mal que l’abus d’alcool peut faire à la santé, la réussite et le bien-être d’une personne, d’une famille ou d’une communauté.

Si l’on regarde de près les publicités pour l’alcool, on peut apprendre à :

Les activités suivantes peuvent se faire avec des groupes communautaires. Elles prennent environ deux heures mais vous souhaiterez peut être organiser d’autres réunions pour la dernière partie.

Identifiez des annonces publicitaires d’alcools. Demandez aux gens de réfléchir aux publicités d’alcools qu’ils ont vues ou entendues. Montrez-leur des exemples, du journal local peut-être.


Voyez clairement les idées que les sociétés vendent
. Pour aider la discussion posez des questions comme…

Remarquez combien la réalité de l’alcool est souvent différente. Demandez au groupe s’il pense que les idées présentées par ces publicités sont vraies. Réfléchissez ensemble pour voir comment le fait de boire trop d’alcool peut affecter les individus, les familles et la communauté entière.

Créez d’autres messages sur l’alcool. Les grosses sociétés ne sont pas les seules à pouvoir faire de la publicité. Certains groupes communautaires utilisent des annonces publicitaires pour faire connaître les effets nocifs de l’alcool. Demandez aux membres du groupe d’inventer de nouvelles pub-licités portant leurs messages personnels et de partager ensuite leurs idées avec le reste du groupe. Il se peut qu’ils désirent :

Organisez la distribution des messages. Demandez au groupe de discuter comment ses idées peuvent être transmises à la communauté. Peut-être pourraient-ils faire une petite pièce de théâtre, peindre un dessin sur le mur ou obtenir quelques minutes de parole à la radio. Par exemple en Inde, un groupe de femmes appelé MASUM a écrit une pièce de théâtre qui montrait comment les hommes politiques et les riches propriétaires terriens de leur région utilisaient l’alcool pour contrôler les gens. Au départ, elles étaient inquiètes de l’accueil que leur pièce allait recevoir. En fait, elle a été bien reçue et est même passée à la télévision.

Adapté de Women’s Health Exchange Numéro 9, produit par la Hesperian Foundation, 1919 Addison Street, Suite 304, Berkeley, California 94704, Etats-Unis. Email : whx@hesperian.org Internet : www.hesperian.org    

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant