De: Pardon et reconciliation – Pas à Pas 68

Comment se soutenir mutuellement pour restaurer les relations brisées

Pardonnez aux autres n’est pas une option pour les chrétiens, c’est un commandement. Dans Matthieu 6:12, Jésus nous apprend à prier « Pardonne-nous nos offenses comme nous aussi pardonnons à ceux qui nous ont offensés ». Il a bien précisé que l’offre de pardon de Dieu est inséparable de notre volonté de pardonner aux autres. Quelle est donc la nature de ce lien ?

Lisez Matthieu 18:21-35
Tout d’abord, pardonner aux autres lorsqu’ils nous ont offensés fait partie de notre réponse reconnaissante au pardon de Dieu pour nos péchés, par la mort de Jésus sur la croix. Son pardon est exclusivement basé sur sa grâce et son amour inconditionnels. Nous ne le méritons pas. Le mot grec pour péché dans Matthieu 6:12 veut littéralement dire « dette ». Parce que nous avons enfreint la loi de Dieu, nous avons une dette envers lui que nous ne pourrons jamais payer. Si nous demandons à Dieu d’annuler notre énorme dette alors que nous refusons d’annuler les petites dettes qui nous sont dues, nous sommes au mieux inconséquents, au pire, hypocrites.

Lisez Colossiens 3:12-15
Deuxièmement, pardonner aux gens est une puissante démonstration de notre amour pour eux. Comme Dieu est notre père bien aimant, il désire nous pardonner nos péchés pour restaurer nos relations avec lui. Tout comme Dieu nous demande d’aimer notre prochain, nous devons aussi lui pardonner.

Finalement, pardonner aux autres pour ce qu’ils nous ont fait, est une manière sûre de tester notre foi. Notre foi a-t-elle vraiment de l’importance dans notre vie ? Pardonner aux autres n’est pas facile. Ce n’est pas naturel, notre réponse naturelle est de nous venger. Mais Jésus a pardonné à ses ennemis qui le crucifiaient. Avant de mourir, il a prié : « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23:34). Vous pouvez objecter que Jésus est le fils de Dieu et pas nous, qu’il est au-delà de notre nature humaine pécheresse d’aimer nos ennemis comme Jésus nous l’a demandé. Cependant, si être chrétien, c’est avoir une relation personnelle avec Dieu et si Dieu est réel ainsi que puissant, alors sûrement il donnera le pouvoir à ceux qui lui font confiance de connaître son amour et son pardon dans leur propre vie.

Sans pardon, il n’y a pas de véritable paix. Comme nous péchons tous et que nous nous blessons mutuellement, nous devons autant demander pardon que pardonner. S’excuser et demander pardon aux gens que nous avons blessés est parfois même plus dur que pardonner ceux qui nous ont offensés. Mais si avec l’aide de Dieu, nous décidons de faire du pardon notre manière de vivre, alors cette voie nous mènera vers la paix : la paix avec nous-mêmes, avec les autres et avec Dieu. Cette paix est une grande et merveilleuse bénédiction dont Dieu désire tous nous voir jouir.

Le Dr Chawkat Moucarry, l’auteur, est enseignant au All Nations Christian College. Il est l’auteur de The Search for Forgiveness: Pardon and Punishment in Islam and Christianity (IVP, 2004). Site internet : www.allnations.ac.uk 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi