Passer au consentement sur les cookies
Les petits exploitants agricoles, comme Lorenzo Rodas Ischalon, au Pérou, dépendent du bétail comme moyen d’existence. Photo: Paul Brigham/Tearfund

De : Le bétail – Pas à Pas 89

L’importance du bétail et comment bien traiter et gérer les animaux

Une zoonose est une maladie ou une infection qui se transmet naturellement entre les animaux et l’homme. Les zoonoses causent des problèmes de santé publique graves et, souvent, elles affectent les communautés démunies. Bien qu’on puisse souvent les prévenir, beaucoup de maladies zoonotiques continuent à s’étendre parce qu’elles sont négligées par les systèmes sanitaires nationaux et internationaux. Les zoonoses sont aussi responsables de nombreuses nouvelles maladies. En fait, la majorité des nouvelles maladies qui se sont fait jour au cours des dernières décennies ont été transmises par les animaux. Puisqu’elles affectent aussi la santé des animaux, elles affectent la production alimentaire et le commerce international des produits animaux, ce qui, à son tour, affecte le développement économique.

Il y a plus de 200 maladies zoonotiques connues, causées par toutes sortes de microbes qui circulent parmi les animaux sauvages, le bétail domestique ou les deux. Les exemples de maladies zoonotiques qui peuvent être transmises à l’homme par le bétail comprennent la grippe aviaire, la maladie du sommeil, les maladies transmises par les tiques, la tuberculose et certains vers. La rage est une autre maladie zoonotique importante, bien qu’elle soit transmise par les chiens plutôt que par le bétail.

Les zoonoses peuvent être transmises entre l’homme et les animaux par toute une variété de voies, y compris l’exposition directe et indirecte aux animaux, à leurs produits et  ou à leur environnement. Par exemple, une infection peut se produire en mangeant des aliments contaminés, par le biais de morsures d’animaux, de piqûres d’insectes ou de la contamination de l’environnement. En conséquence, les méthodes de prévention de l’infection humaine varient pour différentes maladies, plusieurs exemples en étant décrits ci-dessous. Il est important de contrôler les maladies animales pour prévenir leur transmission ultérieure à l’homme et maintenir un bétail producteur sain.


Maladie du sommeil humaine (forme spécifique à l’Afrique orientale) 

Human sleeping sickness (Transfer diagram)

Animaux affectés : essentiellement les bovins.

Transmission : par la piqûre d’une mouche tsé-tsé infectée.

Maladie humaine : maux de tête, fièvre, faiblesse, douleurs dans les articulations et raideur au cours de la première période de la maladie, pendant que le parasite se multiplie dans le sang et la lymphe. Des convulsions et des changements affectant à la fois la personnalité et les périodes de sommeil normales surviennent au cours de la deuxième période (après que le parasite se soit déplacé jusque dans le cerveau), conduisant à la mort plusieurs semaines ou plusieurs mois plus tard.

Traitement : recherchez des soins médicaux, surtout si vous êtes dans une région où l’infection est courante. Dans la plupart des cas, des médicaments guériront cette maladie, bien que la possibilité d’effets secondaires graves soit beaucoup plus faible si elle est traitée tôt.

Prévention et contrôle : diagnostic et traitement précoce chez l’homme, traitement de masse pour le bétail et contrôle de la mouche tsé-tsé.


Ténia du porc

Pork Tapeworm (Transfer diagram)

Animaux affectés : porcins (cochons et sangliers).

Transmission : quand des personnes mangent du porc cru (ou pas assez cuit) contenant des larves de ténia, des ténias adultes peuvent se développer dans leurs intestins et libérer des œufs de ténia dans leurs selles. Il est alors très probable que ces personnes et leurs proches dans le foyer ingéreront les œufs par l’intermédiaire de leurs doigts, de la nourriture ou de l’eau contaminés. Ces œufs se transforment en kystes larvaires dans les tissus humains, provoquant la maladie.

Maladie humaine : la maladie est causée par des kystes larvaires qui se développent souvent dans le système nerveux central ou dans les yeux. Les symptômes incluent des crises d’épilepsie, des maux de tête, des difficultés d’apprentissage et des convulsions. Il est à noter que les infections par le ténia dans les intestins propagent l’infection mais ne provoquent pas les symptômes de la maladie.

Traitement : peut être difficile à traiter et est souvent chronique. Recherchez un avis médical.

Prévention et contrôle : Il est très important de se laver les mains après être allé aux toilettes et avant de préparer la nourriture ou de manger, pour empêcher l’ingestion d’œufs de ténia. Une stricte inspection de la viande et la consommation de viande de porc seulement si elle est bien cuite sont également importantes pour empêcher la transmission du ténia des porcins à l’homme.


Rage

Rabies (Transfer diagram)

Animaux affectés : animaux domestiques et sauvages. Les chiens sont la source de 99 pour cent des décès humains causés par la rage.

Transmission : contact étroit avec de la salive infectée par l’intermédiaire de morsures ou de griffures.

Maladie humaine : après une période d’incubation type de 1 à 3 mois, des symptômes comme la fièvre et une sensation de piqûre  brûlure à l’endroit où se développe l’infection. Une inflammation progressive du cerveau et de la moelle épinière suit et, en l’absence de traitement, la maladie est mortelle.

Traitement : consultez immédiatement un médecin si vous avez été mordu. Veuillez noter que les chiens souffrant de la rage se comportent en général normalement, donc toutes les morsures sont suspectes. Un nettoyage de la blessure et un vaccin dans les quelques heures qui suivent un contact avec un animal soupçonné d’avoir la rage peut empêcher celle-ci de contaminer le patient et éviter sa mort éventuelle.

Prévention et contrôle : une vaccination avant d’être en contact avec la rage peut prévenir l’infection. La vaccination des animaux (surtout les chiens) aide à empêcher la propagation de la maladie. La vaccination des gens est recommandée pour ceux qui voyagent dans les zones affectées et pour ceux qui s’occupent d’animaux dans les zones à haut risque.

Dr Sally Best est un écrivain spécialisé dans les sujets médicaux. Sa thèse de doctorat concernait les nouvelles méthodes de diagnostic de la maladie du sommeil chez l’homme.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.