Passer au consentement sur les cookies

Au Venezuela, après la chute du gouvernement, des millions de Vénézuéliens ont été obligés de migrer vers des pays voisins pour survivre à la pauvreté et à la faim. Ils ont fait face à la xénophobie et à la discrimination dans les pays où ils ont cherché refuge, à la fermeture des frontières (surtout durant la pandémie de la Covid-19) et à la privation de leurs droits et de leur identité, leurs pays hôtes essayant d’éviter la responsabilité de subvenir à leurs besoins. Beaucoup n’ont pas pu trouver de travail ni accéder au soutien de l’État pour les soins de santé, l’hébergement ou l’éducation, car ils avaient fui sans papiers. De plus, les habitants des pays hôtes les évitaient, les croyant porteurs de la Covid-19. La xénophobie et la discrimination ont été subies aussi bien par les migrants dans la région que par ceux qui tentaient de les aider.

Vous pouvez télécharger cette étude de cas à partir du panneau ci-dessous. Pour continuer à la lire sur cette page, faites défiler ou balayez vers le bas.

Voir ou télécharger cette ressource

Obtenir cette ressource

Cette situation a amené Tearfund à mobiliser des centaines d’organisations chrétiennes et d’Églises d’Amérique latine pour répondre aux besoins humanitaires des migrants et les informer sur leurs droits juridiques, à travers une application mobile innovante et gratuite. Cette application offre aux migrants des informations sur les lois qui les protègent dans chaque pays, ainsi qu’un répertoire des aides humanitaires et psychospirituelles.

Tearfund a créé un mouvement puissant en Amérique latine pour protéger les migrants vulnérables en reliant divers acteurs chrétiens dispersés. Auparavant, ces acteurs répondaient de manière fragmentaire aux besoins humanitaires des migrants vénézuéliens. De plus, les Églises ne comprenaient pas le mandat biblique qui consiste à prendre soin des étrangers dans leurs communautés. Tearfund a aidé les Églises à comprendre ce mandat, à répondre aux besoins humanitaires des migrants et à s’engager dans un plaidoyer local, national et régional, avec les migrants et en leur nom.

Au fur et à mesure que Tearfund a relié les Églises de la région pour résoudre ce problème, le mouvement est devenu plus fort. Les représentants des gouvernements à travers l’Amérique latine et d’autres acteurs de la société civile ont accru leur collaboration avec ce mouvement d’accueil des migrants à mesure qu’il a pris de l’ampleur. Le travail en commun avec les communautés religieuses, les autorités gouvernementales et la société civile a contribué au changement des attitudes et à l’adoption de nouvelles lois en faveur des migrants.

On constate des exemples de politiques et de pratiques transformées en Colombie, en Équateur et au Pérou. En Colombie, les enfants nés de parents vénézuéliens ne pouvaient pas prétendre à la citoyenneté colombienne. Ils étaient apatrides et ne pouvaient donc recevoir aucune aide pour l’éducation ou les soins de santé. À la suite de pressions exercées sur le gouvernement colombien par Tearfund et une coalition de plusieurs acteurs d’Amérique latine, 24 000 enfants apatrides ont reçu la nationalité colombienne lorsque le gouvernement a approuvé la loi reconnaissant leur identité et leurs droits. Un autre exemple est constaté en Colombie, où la campagne sur la migration, organisée par Tearfund en collaboration avec d’autres coalitions régionales dont Tearfund est membre, a soutenu des projets de loi de réforme légalisant le statut des migrants.

En Équateur et au Pérou, la campagne de Tearfund sur la migration a également changé les pratiques du gouvernement en faveur des migrants. En Équateur, Tearfund et son partenaire Paz y Esperanza (Paix et espoir) se sont appliqués à influencer le ministère de l’Extérieur et d’autres représentants de gouvernements d’Amérique latine pour réunir les enfants migrants non accompagnés avec leurs familles avant l’imposition du confinement dû à la Covid-19. Cela a permis de protéger les enfants contre les trafiquants de personnes.

Au Pérou, dans le cadre de sa campagne sur la migration, Tearfund a aidé son partenaire Paz y Esperanza à influencer le Bureau du Défenseur du peuple afin d’accélérer l’octroi de visas humanitaires aux migrants vénézuéliens arrivant au Pérou. Ce qui a permis aux migrants d’accéder à des services humanitaires cruciaux dans ce pays.

Ce mouvement a réuni divers acteurs chrétiens et diverses Églises d’Amérique latine en vue d’influer sur les politiques et les pratiques de nombreux gouvernements dans la région. Tearfund a pu contribuer à changer des attitudes négatives envers les migrants au sein des Églises d’Amérique latine. Les Églises de cette région comprennent aujourd’hui le mandat biblique qui demande d’aider les étrangers parmi elles en répondant à leurs besoins physiques et en changeant les politiques.

Cette brève étude de cas sur les thèmes : droits humains, migration et réfugiés, et stigmatisation et discrimination, illustre l’impact de l’utilisation des approches de plaidoyer suivantes :

Ces études de cas peuvent être utilisées parallèlement au Guide du plaidoyer, car elles donnent des exemples pratiques des approches qu’il présente.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Recevez nos actualités par mail

Soyez directement informé des dernières connaissances que nous avons acquises et des nouvelles ressources que nous mettons à votre disposition

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.