De: Santé et foi – Pas à Pas 102

Des conseils en matière de premiers secours, des témoignages d'agents de santé, une étude biblique sur la guérison et bien plus encore

Les locaux de nos églises sont un outil formidable pour diffuser les messages de santé à nos congrégations et à nos communautés. Voici quelques idées…

Pourriez-vous utiliser le bâtiment de votre église pour montrer à votre communauté des films sur les soins de santé ? Photo : Medical Aid Films

Pourriez-vous utiliser le bâtiment de votre église pour montrer à votre communauté des films sur les soins de santé ? Photo : Medical Aid Films

PROJETEZ DES FILMS ÉDUCATIFS

Vous pouvez utiliser les locaux de votre église pour montrer à votre communauté des films sur le thème de la santé. Medical Aid Films produit des films éducatifs sur des sujets comme la nutrition, la santé maternelle et la santé infantile. Pour plus d’informations, voir la page Ressources.

Voici quelques conseils pour montrer des films dans votre église :

DIFFUSEZ DES MESSAGES DE SANTÉ

Disposez-vous de tableaux d’affichage à l’intérieur ou à l’extérieur de votre église ? Vous pourriez les utiliser pour placarder des affiches traitant de questions de santé (p. ex. celle des pages centrales de ce magazine).

Vous pourriez également peindre des messages ou des dessins ayant trait à la santé sur les murs de votre église. Une Église en Ouganda a aidé les enfants à peindre des empreintes de mains sur le mur qui va des latrines jusqu’au tippy tap. Cela leur rappelle de se laver les mains après avoir utilisé les latrines. (Remarque : vérifiez au préalable que la peinture ne soit pas toxique.)

CRÉEZ DES GROUPES DE SOUTIEN ET PROPOSEZ DES COURS

Pourriez-vous utiliser les locaux de votre église pour proposer des groupes de soutien qui abordent des questions de santé physique et mentale ? Y a-t-il des agents de santé ou des conseillers sanitaires locaux qui pourraient vous aider à animer ces groupes ?

Voici quelques idées de groupes de soutien :

  • un groupe pour les mères avant, pendant et après la grossesse
  • un groupe pour les personnes vivant avec le VIH
  • un groupe pour les personnes aux prises avec l’alcoolisme ou la toxicomanie
  • un groupe pour les personnes aux prises avec la dépression
  • un groupe pour les personnes endeuillées
  • un groupe de sport pour aider les gens à rester en bonne santé (voir page 12).

Pourriez-vous inviter une organisation à dispenser une formation aux premiers secours dans votre église ? Les Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, tout comme l’organisation St John Ambulance, dispensent des cours de formation dans de nombreux pays du monde. Votre Église pourrait offrir ce service inestimable à votre communauté. Vous pourriez ensuite prendre des dispositions pour que les secouristes qui ont ainsi été formés soient présents lors de rassemblements communautaires, d’événements sportifs, etc.

HÉBERGEZ UNE CLINIQUE

Y a-t-il une ONG locale qui aurait besoin d’un endroit pour installer une clinique ? Pourquoi ne pas leur proposer les locaux de votre église ? Vous pourriez vous impliquer en faisant connaître la clinique et en recensant les personnes qui pourraient bénéficier de ce service.

Les conseils sur la projection de films éducatifs sont adaptés du guide Community screenings for participatory video. Pour lire la totalité de l’article, allez sur www.insightshare.org et cliquez sur « Resources » puis sur « Screening guide » (en anglais).


Problèmes épineux

Question : « De nombreuses Églises et ONG gèrent des programmes alimentaires dans le cadre desquels elles distribuent de la nourriture. Comment pouvons-nous donner aux communautés les moyens de prendre elles aussi soin de la santé et des besoins nutritionnels de leurs enfants ? Pouvez-vous me donner des
exemples ? » (Bing Roncesvalles, Philippines)

Réponse : Les problèmes de santé, la malnutrition et la pauvreté sont étroitement liés. Des distributions alimentaires peuvent être effectuées pour diverses raisons. Il peut par exemple y avoir une pénurie de nourriture dans un district, ou bien les gens peuvent être trop pauvres pour acheter suffisamment de nourriture ou les bons aliments. La première étape consiste donc à chercher à comprendre le problème et ses causes. Vous pourrez alors trouver des solutions appropriées et durables.

Le manque de nourriture dans une région agricole peut être dû à la destruction des récoltes. Dans ce cas, vous pouvez discuter avec la communauté pour savoir comment aider les agriculteurs à renforcer leur résilience face aux conditions climatiques extrêmes, et à améliorer le rendement des récoltes. Si le problème est plutôt la pauvreté urbaine, vous devrez peut-être réfléchir à la façon de générer des revenus et de créer de petites entreprises. Si le problème ne touche qu’une seule catégorie de personnes, comme par exemple les problèmes de croissance chez les enfants de moins de deux ans, il conviendra alors de déterminer les raisons de ces retards de croissance. Ces causes peuvent inclure de fréquentes maladies dues à l’insalubrité de l’environnement, ou de mauvaises pratiques d’allaitement et de sevrage. Dans ce cas, vous pouvez concentrer vos efforts sur des activités comme le lavage des mains, ou la sensibilisation des familles à l’alimentation des nourrissons. 

Ceci dit, en cas de catastrophe ou de famine, il est nécessaire à la fois de distribuer de la nourriture et d’apprendre à la population à se préparer à de futures catastrophes (et à les éviter). Mais un programme alimentaire ne doit être qu’un « pansement provisoire », car il ne résout pas le problème de fond.

Réponse apportée par Dr Ann Ashworth, professeure honoraire en nutrition communautaire à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. E-mail : Ann.Hill@lshtm.ac.uk 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant