De: Les systemes de credits – Pas à Pas 26

Comment l’amélioration de l’accès au crédit peut aider les gens à s’extraire de la pauvreté

Récemment, au Bénin, je suis tombé par hasard sur cette bonne idée pour fabriquer un incubateur qui permet aux oeufs de poules, de canards ou d’autres volailles, d’éclore.

L’incubateur est basé sur une lampe au kérosène courante. Pourtant, le réservoir d’une lampe de ce type est trop petit pour un incubateur car sa fonction première est de fournir une température constante. Donc, on coupe le fond du réservoir d’origine de la lampe et on soude la lampe sur un plus grand réservoir. Ce réservoir est ensuite lui-même soudé à une partie verticale formant un plateau en forme de L qui constitue la porte. Cet ensemble s’insère sur un des côtés de l’incubateur. Un tube de métal plonge directement dans le réservoir et permet de le remplir à nouveau sans ressortir la lampe. Il y a aussi un petit trou qui permet de vérifier que la lampe brûle correctement.

La partie principale de l’incubateur est formée par une boîte oblongue de bois et de métal. Si la partie où se trouve la lampe est tapissée de métal, le risque d’incendie est réduit. Il y a un plateau supérieur fait de grillage (du même type que celui qu’on utilise pour se protéger des moustiques) avec une porte assez large pour que le plateau puisse entrer et sortir. La partie inférieure peut être utilisée pour garder les poussins au chaud une fois nés. Cette partie comporte aussi une petite porte. Si l’on recouvre l’arrière, le haut et les côtés de l’incubateur avec quelque chose d’isolant comme, par exemple, des morceaux de vieilles couvertures, de sacs ou de journaux, on gardera une température plus constante. Mais attention! Assurezvous que la lampe est suffisamment alimentée en air.

Ian Wallace

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice