De : Sante animale – Pas à Pas 34

Plusieurs méthodes différentes pour améliorer durablement la santé des animaux

par Naftally Felix Omondi.

Transmara Western Group (TMWG) au Kenya est une petite équipe de chercheurs qui se sont portés volontaires pour promouvoir le développement durable. Ses membres encouragent l’utilisation des connaissances agricoles traditionnelles pour aider à soulager la pauvreté. Ils travaillent par le biais de la formation pour le développement, la recherche, et en réseau avec des ONG grâce à des séminaires et ateliers.

Une des méthodes qu’ils utilisent avec les agriculteurs et les agents de développement est la création de cartes indiquant les maladies des animaux. On dessine une carte de la région avec ses caractères physiques. On indique ensuite les maladies des animaux sur la carte. Cette technique a beaucoup d’avantages car elle est facile à utiliser et elle est flexible. Elle aide à organiser le traitement des maladies du bétail dans une région donnée.

Méthode

Les cartes préparées en ateliers

Les ateliers qui permettent aux agriculteurs et aux agents de développement d’une même région de se réunir sont une occasion idéale pour établir ce type de cartes. Les gens travaillent d’abord en petits groupes pour établir des cartes de leur propre région. Les informations peuvent ensuite être rassemblées pour produire une grande carte où apparaîtront clairement les maladies du bétail dans toute la région.

Une fois les cartes terminées, encouragez la discussion afin d’obtenir le plus grand nombre d’informations sur cette question:

Il faut enregistrer toutes ces informations soigneusement et faire une copie de chaque carte en utilisant des crayons de couleur pour souligner l’incidence des différentes maladies.

Résultats

Nous avons établi des cartes pendant quatre ans avec les communautés Kipsigis et Maasai dans la région de Transmara et nous avons rassemblé ainsi beaucoup de renseignements sur les cas de maladies du bétail. En plus d’avoir tous les détails sur l’incidence et le développement des maladies, nous avons établi clairement les points suivants:

A partir des informations recueillies et d’une meilleure compréhension de tous les points mentionnés plus haut, nous pouvons maintenant organiser la lutte future en nous basant sur des renseignements exacts. Avec l’aide des guérisseurs traditionnels, TMWG pense produire des remèdes peu coûteux préparés localement.

Naftally Felix Omondi, fait de la recherche avec TMWG, PO Box 16, Kilgoris, Kenya.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant