Passer au consentement sur les cookies

De : Sante animale – Pas à Pas 34

Plusieurs méthodes différentes pour améliorer durablement la santé des animaux

par Nimaya Kenyi Mogga.

ACCOMPLISH est une ONG locale dans la région de Terekeka au Soudan du Sud. Ils ont organisé un projet paravéto pour améliorer les soins dispensés aux animaux de la région.

Les habitants de Terekeka appartiennent à la tribu des Mundaris. Ce sont des nomades qui ont de grands troupeaux de vaches, de moutons et de chèvres. Les troupeaux fournissent du lait à la famille et parfois de la viande. Mais ils sont également une source de fierté, une monnaie d’échange lors des mariages et des cérémonies rituelles et le moyen de verser des compensations. Ils servent aussi d’assurance ou de banque lors des catastrophes naturelles soudaines comme la sécheresse ou les inondations. Les animaux peuvent être vendus ou échangés contre du grain ou des produits de première nécessité.

Les maladies du bétail sont un problème majeur pour les agriculteurs. Des épidémies de rinderpest, de septicémie hémorragique et de pneumonie contagieuse peuvent provoquer de nombreuses morts. Les maladies causées par les tiques, la tripanosomiase et les parasites internes et externes causent une chute de production et sont parfois mortelles.

Les Mundaris utilisent des traitements traditionnels pour soigner les maladies de leur cheptel. Mais ils utilisent aussi des médicaments modernes comme les antibiotiques et les vermifuges.

Du fait qu’il n’y a pas de services vétérinaires ou de vétérinaires formés dans la région, les propriétaires de bétail ont normalement de longs déplacements à faire pour obtenir les médicaments nécessaires. Les vaccinations organisées par le personnel vétérinaire du gouvernement ne sont jamais très efficaces car les facilités vétérinaires locales ne suffisent pas, et la région est souvent inaccessible d’avril à novembre durant la saison des pluies. D’autre part, la bureaucratie est très lente.

Le projet a donc été organisé afin de sélectionner et former des paravétos parmi les propriétaires et leur permettre de soigner et vacciner leurs bêtes eux-mêmes. Des stocks de médicaments ont aussi été organisées à partir d’un fonds de roulement communautaire.

Sélection et formation

Les candidats ont été choisis parmi les propriétaires de bétail de chaque groupe de villageois dépendant du même chef. Leur nombre était en rapport avec l’importance du groupe et la quantité de bétail. Les critères de sélection comprenaient:

On ne demandait pas aux candidats de savoir lire mais savoir compter était important pour doser les médicaments. Les personnes choisies ont alors été rassemblées et formées de la façon suivante:

Les activités paravétos

Après la formation, les paravétos travaillent dans leurs communautés. Chacun reçoit un vélo et une mallette vétérinaire. Quatre centres sont établis dans la région et possèdent des stocks de médicaments et un équipement permettant la conservation des vaccins au froid. Chaque centre est contrôlé par un surveillant. De temps en temps les paravétos passent au centre pour faire un compte-rendu de leurs activités, verser de l’argent pour les médicaments vendus et renouveler leurs stocks de médicaments. Chaque année les paravétos se réunissent pour une remise à jour de leurs connaissances dans les domaines de la santé et de l’élevage.

Les paravétos reçoivent une petite somme pour chaque médicament vendu. Ils reçoivent cet argent lorsqu’ils passent se réapprovisionner en médicaments. Donc, plus ils vendent de médicaments plus ils reçoivent d’argent. Un agent vétérinaire gouvernemental aide à surveiller les activités des paravétos, commande les médicaments dont ceux-ci ont besoin et se charge de leur formation.

Résultats

Malgré les bouleversements causés par la guerre civile dans la région du projet, les activités ont continué sans trop de difficultés. Le projet compte maintenant environ trente paravétos formés, dont trois d’entre eux sont des femmes. Le problème principal a été celui des changements assez fréquents parmi les paravétos sachant lire et écrire: une fois formés et après avoir découvert d’autres horizons ou d’autres possibilités de travail, ils ont tendance à s’en aller

Nous avons pu établir un fonds de roulement nous permettant l’achat de médicaments pour la région. Depuis le début du projet, nous n’avons pas eu d’épidémie de rinderpest. D’autres épidémies qui risquent de se produire sont enrayées immédiatement. La confiance a augmenté entre les paravétos et les propriétaires de bétail qui sont maintenant prêts à accepter de nouveaux médicaments de la main des paravétos. Précédemment, les propriétaires choisissaient seulement les médicaments dont ils connaissaient la marque.

Nimaya Kenyi Mogga est un responsable du bétail chez ACCOMPLISH, c/o OXFAM UK/1, PO Box 3182, Khartoum, Soudan.

Questions pour une discussion

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.