Passer au contenu principal Passer au consentement sur les cookies

De : Micro-entreprise – Pas à Pas 35

Idées et conseils pour créer des petites entreprises rentables

Comment peut-on apprendre en ecoutant la radio

par Ross James.

Si vous utilisiez des programmes radiophoniques dans un projet de développement ou de santé communautaire, lequel de ces deux commentaires d’un auditeur radio aimeriez-vous entendre?

  • «Maintenant, je sais quelque chose sur ce sujet» ou bien
  • «Maintenant je sais comment changer telle ou telle chose dans ma vie.»

Les meilleurs programmes de radio sont ceux qui donnent des idées en créant «des images mentales» encourageant ceux qui écoutent à agir. Je serais déçu si un auditeur répondait à mon programme radio avec le premier commentaire. Il faut que nous aidions les gens qui nous écoutent à agir et non pas seulement à écouter nos programmes de promotion de la santé.

Si votre travail vous donne la possibilité d’utiliser la radio, cet ABC de l’élève auditeur peut vous aider à augmenter votre impact. Ces quelques règles prioritaires nous forcent, nous les programmateurs, à apprendre de nos auditeurs et nous pouvons ainsi les aider à agir et pas seulement à écouter. Voici une liste des quelques points à considérer pour tirer parti des avantages de la radio et en minimiser ses faiblesses.

A Association (Que savent déjà nos auditeurs qui soit associé à l’information nouvelle que nous souhaitons leur communiquer?)

  • Améliorez la compréhension en utilisant des mots connus. Lors d’une étude d’entrevue à la radio, le personnel sanitaire utilisait en moyenne un mot difficile ou peu courant toutes les 17 secondes!
  • Utilisez les proverbes, les dictons, la poésie ou l’écriture.
  • Décrivez des images familières pour produire des images mentales révélatrices. L’idée d’une fleur qui se fane quand elle manque d’eau évoque parfaitement ce qui arrive à un enfant atteint de diarrhée qui se déshydrate si on ne lui donne pas suffisamment à boire.
  • Faites entendre par exemple le froissement du papier, le flot de l’eau ou le tintement de la cuiller sur le pichet si vous expliquez comment préparer la solution pour la réhydratation orale. Rappelezvous: à la radio nous n’avons que l’oreille de l’auditeur à solliciter. Utilisez donc les silences, les pauses, l’intonation, le volume, le rythme et les bruitages. Il ne s’agit pas seulement de parler. Essayez de donner vie à vos programmes.
  • Arrangez-vous pour que l’auditeur ait le sentiment de sentir, voir, toucher et même goûter.
  • Quelle est l’information dont a besoin l’auditeur aujourd’hui même. Organisez les sujets de vos programmes et faites en sorte qu’ils coïncident avec les événements et les différentes saisons de l’année. On apprend mieux si l’on applique l’information juste au moment où on l’entend, et non pas plusieurs mois après.

B Bien crédible (Les sources de communication sontelles crédibles et dignes de confiance?)

  • Employez les personnes qui possédent l’expérience que vous voulez enseigner ou recommander et qui peuvent témoigner.
  • Les personnels communautaires de santé et les agents de développement devraient eux-mêmes avoir l’expérience de ce dont ils veulent convaincre les auditeurs. Il faut pouvoir dire «moimême j’ai fait cela…» pour être convaincant!
  • Si vous invitez un expert à participer, demandez-lui de parler de son expérience vécue plutôt que de théories et d’idées générales. Encouragez-le à exprimer ses sentiments.

C Changement (Vos auditeurs peuvent-ils changer ce qu’ils font dès aujourd’hui en suivant les recommandations?)

  • Le produit indiqué peut-il être acheté et combien coûte-t-il? S’il s’agit d’un service, ou d’une facilité comme un centre de vaccination par exemple, est-il ouvert aux heures accessibles à l’auditeur? C’est notre réputation et celle de notre programme radio qui souffriront si les renseignements donnés ne servent à rien.
  • Suggérez autre chose aux auditeurs qui n’ont pas la possibilité de faire ce que vous recommandez. Par exemple, s’il leur est impossible d’obtenir des paquets de sels pour la réhydratation orale, dites-leur comment les préparer eux-mêmes à la maison.
  • Démontrez que ce que vous dites est possible. Un programmateur s’est arrangé pour qu’un présentateur de radio donne du sang et la prise de sang a été organisée avec l’équipement nécessaire en plein studio, en direct! L’impact d’une telle action a été époustouflant! Les auditeurs «vécurent» ce grand moment à travers la description en direct du présentateur et comprirent en plus que si lui en était capable, eux aussi pouvaient le faire!

D Désirable (Comment arriver à ce qu’on désire?)

Motivez les auditeurs en leur montrant les bénéfices directs qu’ils peuvent obtenir de l’information s’ils la mettent en application. Une campagne a encouragé les mères à préparer des aliments nutritifs pour leurs enfants, en leur expliquant que les enfants y gagneraient en force pour les aider dans les champs et en concentration à l’école. Les magazines ou les publicités télévisées «vendent» les bienfaits de telle boisson ou de tel savon. Ces techniques peuvent aussi être utilisées dans le domaine de la santé communautaire et les programmes radiophoniques de développement. Mais prenez garde de les utiliser avec délicatesse.

E Elargir, Etendre (Quelles autres voies de communication peuvent porter plus loin le message radio?)

  • Les programmes radio ont besoin du soutien d’autres moyens de communications plus permanents comme la distribution d’informations écrites ou les services d’écoute (Conseils au téléphone ou dans les dispensaires). Renseignez vos auditeurs sur les endroits ou ils peuvent obtenir plus de détails.
  • Quelquefois, il vaut mieux adresser ces programmes aux gens qui peuvent influencer les personnes qu’on cherche réellement à atteindre. Par exemple: il sera peut-être plus efficace d’informer les familles de ceux qui fument pour qu’elles essaient d’influencer leurs proches. De même, on peut encourager l’allaitement maternel en expliquant aux maris des jeunes mères qu’ils peuvent changer leur attitude, et encourager et soutenir leurs femmes qui choisissent d’allaiter leurs bébés.
  • Les auditeurs seront probablement plus prêts à apprendre, changer leur attitude et leur conduite s’ils sont encouragés à bavarder, à discuter de ce qu’ils ont entendu à la radio avec leurs familles ou amis. Encouragez-les à le faire et à agir ensemble.

F Formule (Quelle est la meilleure formule pour une situation donnée?)

  • Quels programmes encourageront le mieux ce que vous voulez faire comprendre?
  • Quelles formules de programmation sont les mieux adaptées: entrevues, théâtre, techniques interactives radiophoniques, spots de 60 secondes ou annonces de services publics, histoires d’actualités?
  • Comment les messages-clés qu’on veut faire passer devraient-ils être assemblés pour former des modules d’enseignement?

L’ABC de l’élève-auditeur rassemble les nombreux faits permettant aux programmateurs-radio de mieux connaître leurs auditeurs et les aide à apprendre. N’est-ce pas là le signe d’un bon travail sur le terrain?

Le docteur Ross James est conseiller en communications à l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Curtin en Australie Occidentale. Il dispense une formation de promotion de la santé par radio à travers toute l’Asie. Son adresse est: 1 Chapel Court, Kingsley, WA 6026, Australie. Fax: + 618-9309 2553. E-mail: rwjames@health.curtin.edu.au

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.