De : Participation des enfants – Pas à Pas 38

Comment encourager les enfants à partager leur point de vue et à prendre part aux activités communautaires

par Glenn Miles.

Dans le développement communautaire, écouter les gens est une partie essentielle du processus. Pourtant, même lorsque les méthodes participatives permettent d’entendre les voix des femmes, des agriculteurs, des personnes âgées et des handicapés, en même temps que celles des responsables, les enfants, eux, sont rarement écoutés.

Pourquoi laisse-t-on les enfants à l’écart?

Pourquoi écouter les enfants?

Comment pouvons-nous écouter?

Un simple sondage ou une liste de questions peut être préparé pour que les voix des enfants soient entendues. Il existe diverses manières de procéder:

Les sondages individuels Ils sont préferables si l’on désire faire une enquête sur la fréquence des différents comportements nuisibles à la santé. Ils prennent beaucoup de temps. Ils peuvent être sous forme de questionnaires écrits ou de questions personnelles.

Les sondages en groupes La découverte des opinions, expériences ou capacités des enfants peut être plus facile en petits groupes. Les enfants s’encouragent les uns les autres à partager des idées nouvelles et on peut donc obtenir plus rapidement de nombreuses réponses.

Le type de questions posées doit prendre en compte:

Les sondages à l’aide d’un questionnaire

Comparés à d’autres méthodes, les questionnaires ont été critiqués pour leur maladresse. Mais ils sont relativement rapides et faciles à utiliser avec des enfants. Ils sont aussi une bonne méthode pour apprendre à faire de la recherche avec des enfants et peuvent se faire en classe.

Qui devrait écouter?

La recherche parmi les enfants peut être faite par le personnel de santé, les professeurs ou les responsables des jeunes qui communiquent facilement avec eux. Cela signifie que tout en écoutant attentivement, ils sont aussi capables de se faire comprendre clairement. Certains adultes sont particulièrement doués pour communiquer avec les enfants. Lorsqu’on évoque des sujets délicats, ou que des enfants ont été traumatisés, la personne chargée de la recherche devrait avoir été spécialement formée par une personne qualifiée dans ce domaine.

Préoccupations et considérations

Quelques questions à considérer avant d’écouter le point de vue des enfants…

Glenn Miles a acquis au Cambodge une expérience de Santé Communautaire Urbaine. Il travaille à présent comme conseiller au développement de l’enfant pour le compte de Tearfund. Il peut être contacté c/o Asia Team, Tearfund, 100 Church Road, Teddington, TW11 8QE, Royaume-Uni.
E-mail: gmmiles@compuserve.com

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant