De : Biodiversite – Pas à Pas 47

Comprendre les changements qui se produisent dans la biodiversité, et y répondre

En avril 1997, une cérémonie spéciale eut lieu au village de Pattavam au Kerala, Inde du Sud. Lors d’une cérémonie symbolique et émouvante, un vieil agriculteur remit à un jeune garçon du village un registre contenant pratiquement toutes les espèces et cultures poussant dans la région.

Ces données avaient été préparées par les jeunes du village. Ason tour, l’enfant remet le registre au chef du village pour qu’il garde et protège les intérêts de la communauté et des générations futures.

Un des grands moments de la cérémonie fut une exposition de choses vivantes montrant un exemple de chaque plante existante. Cette exposition donnait aux villageois une idée de ce qu’ils possédaient exactement et de ce qu’eux-mêmes et leurs ancêtres avaient maintenu vivant et conservé pendant des siècles. Les villageois réunis ont aussi honoré plusieurs agriculteurs qui avaient protégé des variétés traditionnelles en continuant de les cultiver.

Comment l’idée de cette cérémonie s’estelle développée? En 1995, un groupe de jeunes gens actifs formèrent un forum villageois. Ils voulaient que le village se développe d’une façon viable. De nombreuses personnes offrirent leur appui et leurs connaissances. Les villageois furent encouragés à apprécier leurs traditions et la biodiversité de leur village. Ils décidèrent de créer un régistre. Il y avait deux options. Ils pouvaient inviter un expert étranger qui prendrait une semaine pour documenter toutes les espèces, mais le forum se rendit compte que les villageois seraient toujours ignorants de leur héritage et que l’expert constituerait un dossier qui pourrait facilement être utilisé par n’importe quel groupe cherchant des plantes. Ils choisirent donc l’autre option plus difficile: le faire eux-mêmes. Heureusement, il y avait parmi eux un botaniste amateur qui accepta volontiers de les aider. Des séances de formation furent organisées pour tous les villageois intéressés.

L’enquête identifia 26 variétés traditionnelles de riz cultivées dans la région. Pourtant, une chanson folklorique du village mentionnait 100 variétés de riz qui, malheureusement pour beaucoup, n’existent plus qu’en chanson. En plus des variétés de riz, 366 espèces d’arbres et de plantes furent répertoriées, 93 espèces d’oiseaux et 14 de mammifères sauvages.

Le répertoire ne fut rédigé que dans la langue locale. Quelques plantes rares furent répertoriées, mais leur emplacement ne fut pas révélé afin de les protéger de l’exploitation étrangère.

Le forum pense qu’il a maintenant établi les droits futurs de sa communauté de continuer à utiliser toutes les cultures et toutes les ressources génétiques à l’intérieur de ses frontières. Aucun brevet ne sera délivré sur aucune des variétés ou espèces répertoriées. Les juristes étudient encore les implications de ce travail. Mais le village de Pattavam lance un défi exemplaire aux autres communautés du monde entier.

Adapté d’un article de Claude Alvares dans Third World Resurgence, Issue 84, TWN, 228 Macalister Road, 10400 Penang, Malaisie. 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant