De: Les medecines traditionnelles – Pas à Pas 48

Une discussion sur l’utilisation sûre et efficace de la médecine traditionnelle

Robert Linthicum.

Pour réellement encourager le changement au sein d’une communauté, on a besoin de connaître sa situation de l’intérieur. On a aussi besoin d’apprendre à reconnaître ses vrais dirigeants car souvent ce ne sont pas les chefs élus qui changent une communauté.

Je pense personnellement qu’il y a quatre personnes-clés dans toute les communautés du monde. Je les ai baptisées comme suit: les gardiens, les bonnes âmes, les commères et les entremetteurs. Voilà les gens qui font réellement bouger les communautés.

Comment peut-on arriver à connaître une communauté? Au cours de vos conversations, demandez aux gens depuis combien de temps ils habitent dans la région, quels changements ils ont remarqués depuis leur arrivée, quels espoirs ils nourrissent et quels problèmes et préoccupations existent localement. Puis posez des questions qui vous aideront à découvrir les vrais dirigeants. Lorsque vous aurez remarqué que des gens différents vous donnent sans cesse les mêmes noms, vous aurez probablement trouvé ces dirigeants.

Les gardiens

Un gardien de la communauté est le type de personne qui décide si oui ou non un nouveau venu peut franchir le seuil de la communauté et être accepté. Pour découvrir les gardiens, demandez qui s’est récemment installé dans la région et que pensent les gens de ce nouveau venu. Sont-ils bien acceptés ou sont-ils considérés comme des gens bizarres? D’ou viennent les sentiments exprimés? La réponse pourrait être: «Parce qu’un tel ou une telle me l’a dit» et dans ce cas vous avez découvert le nom d’un gardien! Ce sont ces gens-là qui importent car ils influencent les gens et même contrôlent ce qu’ils pensent et ce qu’ils disent des nouveaux venus ou des nouvelles idées.

Les bonnes âmes

Ce sont les personnes vers lesquelles tout le monde se tourne lorsqu’un problème se présente à eux. Alors que je traversais un quartier pauvre de Chennai, tous les enfants d’un même quartier semblaient jouer devant la même maison. La personne qui habitait là était probablement la bonne âme de ce quartier! La Mama ou la bergère selon chacun, toujours prête à écouter, réconforter ou conseiller. Chaque communauté en possède, homme ou femme. Pour les identifier, demandez aux gens vers quelle personne ils se tourneraient si à 2 heures du matin ils avaient une urgence et si aucun membre de leur famille ne pouvait les aider?

Les commères

Ce sont les personnes qui sont toujours bien informées et généralement avant tout le monde. Quand quelqu’un est malade, mourant, a perdu son travail, elles le savent tout de suite. Pour les identifier, vous pourriez par exemple demander «Si une personne est la cause de problèmes et d’arguments non nécessaires, à qui vous adresseriez-vous pour être certain que le message leur parvienne?»

Les entremetteurs

Un entremetteur a des relations parmi ses amis personnels et des personnes-clés, par exemple au gouvernement ou dans les organisations internationales, et il peut faire bouger les choses! Pour les identifier, demandez simplement aux gens vers qui ils se tournent lorsqu’ils ont besoin d’une aide particulière ou que telle ou telle chose soit faite. Qui par exemple pourrait les aider quand il y a un problème d’eau disent courante, d’électricité ou de téléphone dans leur région?

Trouvez-les!

Pourquoi est-ce tellement important d’identifier ces quatre types de personnes?

Cherchez donc ces personnes clés et apprenez à les connaître. Tisser des relations avec elles mais souvenez-vous que leurs intérêts ne seront pas toujours les mêmes que les vôtres ou ceux de la communauté. Cherchez à travailler avec elles et à les influencer. Si ces dirigeants comprennent et soutiennent les nouvelles directions ou idées, le changement sera une réelle possibilité.

Condensé d’un article paru dans la revue Together, numéro 27, World Vision.

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice