De: Les handicaps – Pas à Pas 49

Vers une plus grande inclusion des personnes en situation de handicap dans tous les domaines de la vie

Katharina Haller.

Lorsqu’on soutient des personnes handicapées, il est particulièrement important d’encourager leur famille et leur communauté à les aider à trouver leur juste place dans la société. L’aide médicale n’est pas suffisante. Les attitudes des membres de la famille, des amis et de la communauté en général sont le moteur qui fait progresser la situation. C’est là tout un processus éducatif auquel la société toute entière devrait participer.

Dans la ville de Medellín en Colombie, le Comité régional de rééducation d’Antioquia (appellé « El Comité ») encourage une méthode de participation communautaire. Il vise à créer des réseaux pour améliorer la qualité de vie des personnes handicapées. Le comité a été établi il y a 28 ans. L’année dernière, près de 20 000 personnes ont beneficié de son soutien et de la formation qu’il fournit.

El Comité a travaillé avec le Ministère de la santé pour encourager une plus grande aide médicale, surtout dans les régions pauvres. Il a favorisé une meilleure coopération entre le gouvernement et les organisations privées et il continue de sensibiliser le public sur le respect et le soutien des personnes handicapées, mettant en valeur leurs réussites et leur potentiel.

Dans 25 régions différentes, des groupes de personnes choisies pour leurs savoir-faire naturels ont été formées pour apprendre à éviter les dangers, accepter et gérer un handicap et surtout identifier les sources d’aide. Ces groupes comptent pour cela sur les ressources de chaque communauté et le partage des expériences de tous. Voici l’exemple de ce qu’un groupe a réalisé.

Agents de changements à San Rafael

Un recensement fait à San Rafel par la Corporation des Enfants Heureux (Happy Child Corporation) dans les années 1980 a identifié 110 personnes handicapées. Ces personnes ont été évaluées par El Comité qui a donc décidé de créer un programme de soutien à l’enseignement. L’année dernière, El Comité a développé un processus pour former des agents de changements qui a mis en contact 25 personnes de cette communauté. Quelquesuns des responsables de ce nouveau groupe ont à leur tour formé trente jeunes gens et adultes intéressés.

Ces deux groupes ont commencé à développer une meilleure prise de conscience de la communauté. Ils ont aussi partagé la formation qu’ils avaient reçue dans le domaine de la prévention des handicaps et la rééducation des personnes handicapées. Ils sont intervenus dans les hôpitaux, les écoles et les centres médicaux, ainsi que dans les centres de loisirs, d’affaires ou culturels. Jusqu’à présent, 500 personnes ont bénéficié de leur programme de sensibilisation. Ils ont formé près de 300 personnes aux activités de prévention et de rééducation et conseillé 60 personnes sur la façon de mieux vivre avec leur handicap.

Ils continuent toujours leurs activités, encourageant le réseautage et les contacts avec d’autres groupes d’agents de changements. Ils espèrent que ce travail en réseau aidera à renforcer leurs propres actions locales.

Katharina Haller est journaliste depuis 30 ans. Elle a eu plusieurs fois l’occasion de travailler avec El Comité et elle a dit « C’est une organisation dont vous finissez par être amoureux ! »

El Comité, AA 50867, Medellín, Colombie E-mail : comucomiter@epm.net.co 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi