Passer au consentement sur les cookies
Photo : Jim Loring/Tearfund

De : Tirer les leçons des desastres – Pas à Pas 56

Conseils pour aider les communautés à se préparer à des situations inattendues

Roshan Mendis.

Sri Lanka est une île à la végétation riche et variée. Dans le passé, la plupart des importants désastres résultaient de pluies excessives. Cependant, en 1999, la mousson n’est pas venue. Les gens du sud de l’île ont attendu avec beaucoup d’espoir la mousson suivante. Malheureusement, les deux moussons suivantes ne sont pas venues. En fait, il n’a pas plu pendant 21 mois. Les rivières et les puits étaient à sec.

Le riz non décortiqué, la principale culture nécessitant énormément d’eau, a été la culture la plus touchée. Les noix de coco représentaient aussi d’importants revenus pour la région. Un immense nombre d’arbres ont séché, perdu leurs feuilles et leurs fruits, n’offrant plus qu’un tronc nu. Un grand nombre ne présentaient plus que du bois à couper, laissant leurs propriétaires sans revenus jusqu’à ce que les nouveaux arbres plantés portent des fruits. Après avoir perdu trois récoltes de riz et toutes leurs noix de coco, les agriculteurs se sont retrouvés avec des dettes énormes. Nombre d’entre eux ont quitté leur village pour chercher du travail dans les villes afin de soutenir leur famille. Certains se sont même suicidés.

Le gouvernement a ignoré la crise mais après deux ans, il a dû déclarer l’état d’urgence, bien qu’il manque de ressources pour répondre aux besoins des gens. 1,5 million de personnes ont été touchées par la pire sécheresse de mémoire d’homme.

Une aide pratique 

LEADS (Lanka Evangelical Alliance Development Service : Service de développement de l’Alliance évangélique de Lanka) est une agence chrétienne de secours et de développement, basée à Colombo. Elle gère divers programmes notamment pour le développement communautaire, les logements, la réhabilitation de drogués, la restauration de la paix et les opérations de secours après les désastres.

Après avoir entendu l’appel déchirant des villageois du sud, cette association l’a fait connaître à la communauté chrétienne de Colombo et de ses environs. Elle a alors commencé à collecter des fonds pour son projet de secours pour les effets de la sécheresse. Nombre d’organismes privés, d’églises et d’individus ont répondu, offrant de généreuses donations. Cet argent a permis aux membres de LEADS de fournir des citernes et de l’eau aux villages les plus touchés. En deux jours, ils ont fourni de l’eau et des citernes à 20 villages. Ils ont aussi invité le moine bouddhiste de chaque localité à les accompagner dans la distribution des citernes.

LEADS a opté pour des citernes et non des bouteilles ou des ration alimentaires pour qu’à long terme, les citernes soient utilisées comme réservoir d’eau de pluie. Sa réponse immédiate a été de fournir des citernes de 1 000 et 2 000 litres avec de l’eau potable pour plus de 11 000 familles dans près de 90 villages.

Le personnel de LEADS a ensuite demandé aux villageois de former des comités d’eau. Ils devaient comprendre des membres d’au moins 20 familles dans chaque village afin d’éviter les conflits lors de la distribution. Ces comités ont alors travaillé en proche collaboration avec le Responsable du développement rural et les autorités locales. LEADS insiste pour qu’il y ait un engagement et un accord total dans chaque communauté pour tous les travaux planifiés.

L’association a aussi travaillé dans la mise en place de mesures à long terme de lutte contre la sécheresse comme de fournir et d’améliorer l’accès à des puits ouverts. L’utilisation des puits est très variée, certains sont utilisés pour l’eau potable et d’autres pour l’agriculture. Quarante puits ont été creusés, chacun offrant de l’eau fraîche, même dans les zones où dans le passé on n’avait pu obtenir que de l’eau salée ou pas d’eau du tout. Chaque puits fournit de l’eau potable à un minimum de 30 familles.

Impact spirituel et physique 

La réponse rapide du personnel de LEADS a accru la crédibilité et la confiance des gens en cet organisme. Les secours fournis répondaient à un besoin urgent au sein de la communauté. Les églises ont pu partager l’amour du Christ de manière pratique, à une époque où il y a une opposition considérable aux chrétiens, tout particulièrement dans le sud de Sri Lanka.

Les villageois ont réalisé que c’était les chrétiens qui avaient répondu à leur appel lorsqu’ils étaient dans le besoin. Nombre de personnes ont été touchées, d’abord par l’aide pratique offerte mais aussi par l’amour avec lequel cette aide avait été offerte. La réponse de LEADS a renforcé le témoignage et la crédibilité des églises locales. Elle a aussi ouvert de nouvelles portes pour des travaux de développement dans cette région.

Les travaux de plaidoyer 

LEADS a aussi approché certaines banques pour les persuader d’être plus compréhensifs dans leur manière de traiter les gens qui ont des dettes dues à la sécheresse. Résultat, les agriculteurs peuvent maintenant se relaxer un peu quant à la rapidité avec laquelle ils vont devoir rembourser leurs prêts. Une approche qui leur permet de retrouver une certaine dignité. Ceci leur a aussi permis d’espérer qu’à la fin de la sécheresse, ils pourront refaire des profits et non pas se trouver criblés de dettes.

Les travaux se poursuivent avec des plans pour un projet de récolte d’eau destiné à 500 agriculteurs afin de récupérer les eaux de pluie. Ces travaux devraient réduire les impacts d’une éventuelle sécheresse future. Tout ceci est planifié avec la co-opération de l’université de Moratuwa et du Ministère de l’irrigation.

Roshan Mendis est le Directeur de Community Development, Relief and Church Relations (Développement communautaire, secours et relations avec les églises) de LEADS au Sri Lanka. Voici son adresse : 25 Hospital Road, Dehiwela, Sri Lanka. Email : leads@stmail.lk  

Les leçons tirées

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.