Passer au consentement sur les cookies
Photo : Marcus Perkins, Tearfund

De : La vie de famille – Pas à Pas 72

Pour des familles saines et fortes

On pense souvent que de s’occuper des enfants est essentiellement un « rôle de femme ». Le sujet de la paternité est souvent négligé. C’est aux deux parents de s’impliquer activement dans l’éducation des enfants. Pour moi, le rôle du père est très important. Je suis un Zambien de 54 ans. Je suis engagé à plein temps depuis 31 ans dans les oeuvres chrétiennes en Zambie, au Zimbabwe et au Royaume-Uni. Je suis pasteur dans une église du Nord de Londres. Je suis marié depuis 25 ans et nous avons deux grandes filles. 

De bons exemples de rôles modèles

Mon modèle de rôle de père a été mon propre père. Il m’a appris beaucoup de choses, essentiellement par l’exemple. Par ses relations avec ma mère, mon père m’a montré qu’un bon père aime, respecte, fait honneur, pourvoie pour la mère de ses enfants et s’occupe d’elle. Il m’a appris à respecter les autres, nos voisins comme les étrangers et à être bon envers eux. Mon père prenait ses responsabilités très au sérieux. Il travaillait dur pour subvenir aux besoins de sa famille immédiate et de temps en temps, sa famille élargie. Nous n’avions pas grand chose mais nous n’avons jamais manqué de nourriture, de vêtements ou d’un toit. Mon père ne faisait pas de distinction entre ses sept fils et cinq filles. Nous étions tous traités de la même manière. Il s’est assuré que nous bénéficions tous d’une éducation.

De mon père, j’ai appris que les tâches que j’accepte ne font pas de moi ce que je suis. Au contraire, il m’a appris que l’homme que je suis affecte la manière dont je travaille. Grâce à cette leçon, je n’ai jamais considéré un travail comme indigne de moi. J’ai aimé et j’aime toujours les tâches domestiques, y compris m’occuper des enfants, nettoyer la maison, faire les courses, cuisiner, laver la vaisselle ou le linge et repasser. 

Les exemples de modèles dangereux

Les définitions et attentes culturelles de la paternité varient. Il y a hélas de nombreux mauvais exemples de paternité dans le monde. Il y a par exemple ceux pour qui la paternité se résume au sexe. Ils ne prennent aucune autre responsabilité pour s’occuper de leur partenaire enceinte. Ils ne considèrent pas de leur devoir et certainement pas comme une joie et un privilège, le fait d’élever leurs enfants. Tellement de mères célibataires portent la lourde charge injuste d’élever leurs enfants seules.

Si certains pères négligent leurs enfants, d’autres en abusent. Par exemple, l’abus mental ou émotionnel, qui revient à refuser toute affection ou critiquer sans cesse l’enfant. Certains blessent physiquement leurs enfants ou en abusent sexuellement. Leur rôle de père est un échec et ils traumatisent profondément leur enfant. Les communautés et les familles devraient prendre la responsabilité de garantir qu’un accompagnateur n’abuse pas des enfants.

La paternité

Être père est un véritable privilège. Certains d’entre nous sont des pères biologiques, d’autres assument le rôle de père dans diverses circonstances, par exemple en s’occupant des orphelins. Quelle que soit la manière dont on vient à la paternité, il est important de prendre ce rôle au sérieux et de se concentrer sur les besoins (physiques, mentaux, émotionnels et spirituels) de l’enfant. Les pères doivent investir temps et effort pour s’occuper de leurs enfants et les aider à se préparer à affronter les défis de l’avenir.

Lorsque les enfants sont jeunes, un bon père saisira toutes les occasions pour s’en occuper, les réconforter, prier pour eux et subvenir à leurs besoins. Il cherchera à être le plus proche possible d’eux par l’amour et l’attention. Il ne s’agit pas uniquement de subvenir à leurs besoins physiques et financiers. Les pères ont un rôle à jouer dans la création d’un environnement familial chaleureux, agréable, sans danger et sympathique dans lequel élever ses enfants, en les disciplinant et en leur enseignant culture et valeurs. Un père devrait aider ses enfants à apprendre à choisir ce qui est juste, à respecter tous les autres êtres humains et à se préparer, à leur tour, à être de bons parents pour la prochaine génération.

Le Rév. Joe M Kapolyo est pasteur à l’église baptiste d’Edmonton, à Londres. Il a travaillé dans le passé comme secrétaire itinérant de Scripture Union en Zambie, comme pasteur baptiste en Zambie et au Zimbabwe, ainsi que comme éducateur théologique en Zambie et au Royaume- Uni. Il a été directeur de l’Institut de Théologie d’Afrique Centrale en Zambie puis Directeur du All Nations Christians College au Royaume-Uni.

Email : joe@edmontonbaptist.org 

 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.