De : Santé mentale et bien-être – Pas à Pas 113

Idées pratiques pour renforcer sa résilience et améliorer son bien-être

Les troubles de la santé mentale peuvent varier, d’une anxiété légère à une maladie grave et handicapante. Au fil du temps, avec l’aide adéquate et le bon traitement, de nombreuses personnes se rétablissent complètement. D’autres auront besoin d’aide pour apprendre à vivre avec leur trouble à long terme.

Les psychothérapies (par la parole) sont souvent d’une grande aide. Par le biais du dialogue, les thérapeutes aident les gens à comprendre comment leurs pensées peuvent susciter des émotions ou des comportements préjudiciables. Ils proposent également des conseils pour prendre soin de soi, comme éviter la consommation d’alcool, manger sainement, et pratiquer la relaxation.

Les traitements médicamenteux comme les antidépresseurs et les stabilisateurs de l’humeur prescrits par un psychiatre peuvent également être bénéfiques dans certaines circonstances.

Anxiété

On parle d’anxiété lorsque la personne se sent submergée par l’inquiétude ou la peur, et qu’elle peut difficilement la contrôler. Les symptômes sont divers : agitation, troubles du sommeil, manque de concentration, nausées, souffle court, étourdissement, palpitations.

Exemples de troubles anxieux :

Dépression

La dépression est un état qui s’accompagne de sentiments de tristesse pouvant durer des semaines, voire des mois. Les personnes qui souffrent de dépression ont du mal à se sentir mieux, même lorsqu’elles font des choses qui, en temps normal, leur font plaisir.

Parmi les autres symptômes possibles : perte d’intérêt pour les activités quotidiennes ; irritabilité ; sentiment d’impuissance ; fatigue ; troubles du sommeil ; perte d’appétit ; maux et douleurs. Une dépression sévère peut pousser les gens à se faire du mal ou à avoir des pensées suicidaires.

Il existe de nombreux types de dépression, dont les suivants :

Schizophrénie

Il s’agit d’un trouble grave de longue durée qui empêche par moments de faire la distinction entre ses pensées et la réalité. 

Les symptômes peuvent être divers : hallucinations (entendre ou voir des choses qui n’existent que dans notre esprit), pensées confuses, perte d’intérêt pour les activités quotidiennes, évitement des gens et négligence de l’hygiène personnelle.


Crise de panique

Une crise de panique est un épisode soudain de peur intense qui déclenche des réactions physiques importantes, telles que l’accélération du rythme cardiaque, une sensation de malaise, des nausées, des douleurs à la poitrine et des difficultés à respirer. 

Les crises de panique peuvent être très effrayantes : la personne a l’impression de perdre le contrôle, de faire une crise cardiaque ou même de mourir.

Que faire pour aider ?

Si vous voyez une personne faire une crise de panique, restez calme. Rassurez-la en lui disant que vous êtes là, que la crise va bientôt passer, et qu’elle est en sécurité.

Demandez-lui si elle veut changer d’endroit, et dites-lui de continuer à respirer.

Une fois la crise passée, elle ne souhaitera pas forcément en parler. Respectez son souhait, et faites preuve d’empathie et de compassion.

Les crises de panique ne sont pas dangereuses, et elles ne durent généralement pas plus de 20 minutes. La personne aura néanmoins besoin d’une aide d’urgence dans les cas suivants :


Pour en savoir plus sur les troubles de la santé mentale et les différents types de prise en charge, allez sur https://balises.bpi.fr/sante-mentale-sante-physique

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant