De : Santé mentale et bien-être – Pas à Pas 113

Idées pratiques pour renforcer sa résilience et améliorer son bien-être

Les personnes qui travaillent auprès de membres de leur communauté qui ont survécu à des événements traumatisants ont de nombreux défis physiques et émotionnels à relever. 

Par exemple :

En Irak, de nombreux membres du personnel national de Tearfund ont vécu les attaques de l’État islamique de 2014 et les déplacements de population qui ont suivi. Chaque jour, ils devaient négocier pour franchir les points de contrôle militaires, gérer les attentes de la communauté et fournir des services de soutien essentiels.

En 2019, reconnaissant les pressions qu’ils subissaient, Tearfund a lancé une initiative en collaboration avec un partenaire local visant à renforcer leur résilience et leur bien-être.

L’initiative comportait trois volets :

  1. Une formation sur divers sujets dont le stress, prendre soin de soi, gérer le stress interpersonnel et comprendre le traumatisme.
  2. Des consultations de groupe régulières avec un thérapeute local pour les aider à aborder les difficultés rencontrées, notamment le stress professionnel, la perte et le deuil.
  3. Des consultations privées pour les membres du personnel ayant besoin d’un soutien psychologique individuel.

Les participants ont indiqué que ce qui les avait le plus aidés était d’acquérir des stratégies pour prendre soin de soi et s’adapter. Un membre du personnel a dit : « Je me sens davantage capable d’affronter le stress. Avant je faisais tout pour l’éviter, mais maintenant je vois que j’arrive mieux à le gérer au niveau personnel. »

D’autres ont remarqué des changements de comportement au sein de l’équipe, notamment une meilleure compréhension mutuelle, et plus de compassion et de patience. « Ce type de formation est très utile, explique un participant. Cela nous permet de nous parler et de comprendre ce que ressentent nos collègues. »

Traumatisme vicariant

Tous ceux qui travaillent auprès de personnes ayant survécu à des événements traumatisants comme une catastrophe naturelle, une guerre, un accident ou des violences sexuelles et basées sur le genre sont susceptibles de subir un traumatisme indirect. Les bénévoles de l’Église ou de la communauté, les agents de développement et les professionnels de la santé peuvent aussi être touchés.

Un traumatisme vicariant peut entraîner :

Si vous êtes profondément affecté-e par les choses que vous voyez, entendez ou ressentez, il est important de parler à quelqu’un de ce que vous ressentez.

Vous pouvez également veiller à prendre soin de vous de diverses manières pour être plus à même de gérer les divers stress liés à votre travail.

Par exemple :

Rédigé par

Rédigé par Karla Jordan

Karla Jordan était conseillère en protection des personnes pour Tearfund en Irak jusqu’à début 2020.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un membre local du personnel de Tearfund prend l’empreinte digitale d’une personne déplacée dans le cadre d’un programme d’assistance en espèces en Irak. Photo : Abigail Drane/Tearfund

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant