De: Planifier pour un développement durable – Pas à Pas 64

Comment autonomiser les gens et planifier à long terme

Vannesa Lovera Hidalgo.

Le travail de l’Asociación San Lucas (Association Saint Luc) est de développer les communautés en leur fournissant une formation dans les savoir-faire en planification et négociation. Elle encourage aussi le travail en réseau avec les autorités locales et d’autres organisations.

Nous avons travaillé avec trois communautés : Las Palmeras, Nuevo Milagro et Guillermo dans la région de San Martin au Pérou. Ces communautés, comme bien d’autres, connaissaient des problèmes parce que leurs leaders manquaient d’assurance, de savoir-faire et de capacités. Ils ne pouvaient pas engager des actions de plaidoyer et de promotion du développement. Il y avait aussi un besoin d’améliorer les relations avec les autorités locales et d’autres organisations.

L’Asociación San Lucas, avec la mairie, a organisé une formation sur les droits de l’homme, la participation communautaire et le développement rural. Notre travail s’est centré sur le renforcement des programmes courants de développement et comment les rendre plus durables. Nous avons encouragé les communautés à participer pleinement à la planification, en les aidant à classer leurs besoins par priorité, à convenir de solutions possibles et à se fixer des buts. D’autres organisations se sont jointes dans ces travaux, ce qui a permis de développer des relations positives.

L’Asociación San Lucas pense que tous les efforts de formation devraient être accompagnés d’actions. Les communautés ont pris part au processus de budgétisation des autorités locales pour s’assurer que leurs priorités soient bien incluses. Les membres de la communauté ont mis de côté des journées de travail destinées à collecter des informations, identifier des idées et planifier des projets.

Une fois l’étape de la planification passée, les trois communautés et l’Asociación San Lucas ont évalué les résultats de leurs travaux. Tout le monde a apprécié l’intérêt de ce travail en réseau et de la justification. Cette approche a permis de renforcer les capacités des leaders locaux mais aussi d’intégrer la durabilité dans le processus communautaire. Les leaders de la communauté ont maintenant plus d’assurance, ils ont amélioré leur unité et leur confiance. Ils sont mieux organisés et capables de gérer de nouveaux projets comme ceux en cours. Ils peuvent identifier leurs propres responsabilités et résoudre tout conflit qui pourrait survenir dans la communauté.

Voici quelques exemples des leçons tirées. Nous avons appris :

Nous remercions Dieu de nous avoir permis de surmonter les barrières. Nous continuons de croire en son aide pendant que nous cherchons à étendre son Royaume pour une vie abondante, pour la paix, l’amour et la justice.

L’infirmière Vannesa Lovera Hidalgo est la Directrice du développement communautaire de l’Asociación San Lucas, Apdo 2, Moyobamba, San Martín, Pérou.
Email : asosanlucas@speedy.com.pe


Etude de cas : Apprendre à travailler ensemble

Luis Llamo Torres est un représentant de la communauté auprès des autorités locales de Las Palmeras. Selon lui, avant que l’Asociación San Lucas ne commence à travailler dans sa communauté, ses membres ne pouvaient obtenir aucun soutien des autorités. Ils passaient leur temps à se disputer et ne savaient pas travailler ensemble. Luis déclare : « Nous savons maintenant que nous avons le droit de demander des informations aux autorités locales et qu’elles doivent nous les donner. La population locale a appris que si nous ne travaillons pas tous ensemble, il n’y aura aucun progrès à las Palmeras. Maintenant, lorsqu’il y a un problème, nous nous réunissons et nous en discutons ». Sa communauté a maintenant obtenu un soutien public pour son projet d’eau potable.   

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice