Photo : Marcus Perkins/Tearfund

De: La migration – Pas à Pas 78

Présente certains des aspects positifs et négatifs de la migration

La pandémie du sida est une cause de migration. Par exemple, les personnes vivant avec le VIH décident parfois de partir pour éviter la stigmatisation au sein de leur communauté, ou retournent dans leur famille en milieu rural pour être soutenues lorsqu’elles tombent malades. Les gens migrent souvent après le décès de leur partenaire et les enfants orphelins partent souvent rejoindre d’autres membres de leur famille ou trouver du travail.

Vulnérabilité accrue

Les migrants sont souvent particulièrement vulnérables au VIH. Par exemple :

Migrants vivant avec le VIH

Les migrants ont souvent peu d’accès aux services de santé et ne bénéficient pas des réponses nationales au VIH. Les migrants qui sont déjà sous traitement antirétroviral (ARV) peuvent être confrontés à des défis spécifiques. Pour être efficaces, les médicaments ARV doivent être pris tous les jours, avec de l’eau potable et une bonne nutrition. Les personnes obligées de fuir à cause d’un conflit ou d’une catastrophe naturelle doivent parfois interrompre leur traitement.

Fiona Perry est Coordinatrice pour la gestion des catastrophes et le VIH/sida chez Tearfund.

Email : fiona.perry@tearfund.org

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi