Une infirmière vérifie le rythme cardiaque du bébé. Photo: Richard Hanson/Tearfund

De: Pas à Pas 91

Comment aider les familles et les communautés à offrir un soutien vital aux femmes avant et pendant l’accouchement

En plus de la question « quand? », un plan d’accouchement doit répondre aux questions « qui ? »,
« où ? », « comment ? » et « quoi ? »

Qui ? Une personne formée (de préférence un agent de santé professionnel), devrait être présente lors de l’accouchement. Qui sera cette personne et comment la contacterez-vous pour lui faire savoir que le travail a commencé ?

Où ? Décidez de l’endroit où il est le plus sûr d’accoucher. Obtenez les numéros de téléphone du centre de santé et de l’hôpital le plus proche. Assurez-vous d’avoir un numéro où l’on vous répondra à toute heure et pas seulement aux heures d’ouverture. Dans les zones rurales où il n’y a pas de lignes téléphoniques, y a-t-il un numéro de portable que vous pouvez appeler pour obtenir une aide médicale ?

Comment ? La fiabilité du transport est très importante. Avez-vous besoin de plusieurs solutions au cas où la première ne fonctionne pas ? 

Quoi ? Un peu avant le terme, préparez un sac pour le centre de santé ou l’hôpital. Vous pouvez prendre les conseils écrits que les agents de santé vous ont remis pendant la grossesse (lors des visites prénatales), de l’argent pour la nourriture et les boissons, des vêtements de rechange, une couverture pour envelopper le bébé et des vêtements de bébé. Il peut également être utile de prendre un téléphone mobile et un chargeur pour rester en contact. Vous pourriez en emprunter un à un ami ou à un parent. 

Économiser de l’argent pour les soins médicaux

Les groupes d’épargne et d’entraide existants peuvent s’entraider pour les frais médicaux. Une enveloppe de « fonds d’urgence » pourrait être remise à une femme enceinte du groupe, sous condition que la somme soit remboursée si elle est utilisée. Si elle n’est pas utilisée, elle peut être remise à la prochaine femme du groupe qui sera enceinte.

Plan d’accouchement d’urgence

Un plan d’accouchement d’urgence est nécessaire dans le cas où le plan d’accouchement principal ne peut être appliqué. Par exemple :

  • si le travail est précoce
  • si le travail progresse très rapidement
  • si vous constatez un des signes de danger pendant le travail (voir pages 8 et 9)
  • en cas de besoin de transfert du centre de santé vers un hôpital.

Réfléchissez aux différentes possibilités et à ce que cela impliquerait (utiliser la voiture d’un voisin ou emprunter de l’argent à un parent pour payer le transport, par exemple). Demandez à l’avance aux gens s’ils pourront vous aider en cas d’urgence. Cela permettra d’éviter des retards dangereux.

Famille et communauté

Lorsqu’une mère se déplace pour recevoir une aide médicale, ce sont souvent ses voisins et sa famille qui s’occupent de ses enfants pendant son absence. Les Églises peuvent soutenir les nouvelles mères en fournissant des repas pendant plusieurs jours ou en aidant avec les tâches ménagères, par exemple. 

Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt d’un plan familial et communautaire si certaines personnes prévoient de toute façon de vous aider. Le but est de permettre à la mère de se rendre dans un centre de santé pour accoucher sans avoir à se soucier de ce qui se passera à la maison. Le plan permet de garantir que tous ceux qui aident savent ce qui doit être fait, qui le fera et quand.

Dans certains endroits, il existe des « villages de maternité » avec de bonnes structures sanitaires, des sages-femmes qualifiées et des logements temporaires pour les femmes. Les femmes peuvent se rendre dans ces villages à temps pour le terme prévu. Cela implique qu’elles passent quelques jours, voire environ une semaine, loin de leur famille. 

Aider les autres à planifier 

Jeux de rôles pour les groupes :

  • Scène Le moment où la famille contacte la sage-femme ou l’accoucheuse. Créez deux versions différentes : une où la famille a un plan et sait quoi faire et une autre où les choses se passent mal parce qu’il n’y a pas de plan.
  • Scène Une femme veut rompre avec la tradition en accouchant dans un centre de santé plutôt que dans la maison de sa mère. Son mari l’a l’autorisée à le faire. Cette femme explique sa décision à sa mère et lui demande d’aider à s’occuper de la famille lorsqu’elle sera en train d’accoucher.

La planification se fait de différentes façons. Aidez les gens à réfléchir à ce qui suit :

  • Quelles personnes doivent être contactées pour obtenir un conseil ou une autorisation ? 
  • Qu’est-ce qui doit être mis par écrit ? 

Contenu extrait de Where Women Have No Doctor, (disponible en anglais seulement) avec nos remerciements à l’éditeur, Hesperian, pour son aimable autorisation (voir page 9 pour l’adresse du site Internet et l’adresse postale).

Quelle est la date prévue de l’accouchement ?


Premier jour des derniers saignements menstruels + 9 mois et 1 semaine = Date du terme +/- 2 semaines 

Réflexion

Observe son comportement et deviens sage !

Jennifer Snelling

Vous êtes-vous déjà arrêté pour observer une colonie de fourmis ? Une colonie de fourmis fonctionne sans aucun contrôle centralisé et aucune fourmi n’a plus de pouvoir qu’une autre. Pourtant, la colonie exécute harmonieusement des tâches extrêmement complexes : construction de la fourmilière, navigation, recherche de nourriture, conservation des aliments, soins apportés aux plus jeunes et collecte des déchets. Dans une colonie, les fourmis prennent bien soin de la reine enceinte. Elles la nourrissent, la nettoient et veillent à son confort. Ne serait-il pas intéressant que les femmes enceintes soient aussi bien prises en charge par leur famille et leur communauté que la reine enceinte l’est par la colonie de
fourmis ?!

Comment les futures mères et les futurs pères peuvent-ils appliquer le conseil de la Bible qui présente les fourmis comme des exemples de sagesse et de planification ? Proverbes 6:6-7 dit : « Va vers la fourmi... Observe son comportement et deviens sage ! Elle n’a ni chef, ni inspecteur, ni supérieur; en été elle prépare sa nourriture, pendant la moisson elle récolte de quoi manger. »

Il est sage de s’informer sur la grossesse et l’accouchement et de s’y préparer. Nous lisons dans Proverbes 10:14 que « Les sages retiennent la connaissance ». Les pères et les mères qui prennent des dispositions pour se préparer au merveilleux événement qu’est la naissance ressemblent à des fourmis qui ont la clairvoyance de stocker des provisions et de rassembler des aliments en période d’abondance afin de pouvoir en disposer plus tard, lorsqu’elles en auront le plus besoin (voir aussi Proverbes 30:24-25).

Nous pouvons recevoir de bons conseils des agents de santé et nous fixer comme priorité d’obtenir tous les soins et les traitements nécessaires à une bonne santé pendant la grossesse, le travail, l’accouchement et après la naissance. Proverbes 20:18 nous rappelle la chose suivante : « Lorsque tu fais des projets, prends conseil » (Semeur).

Jennifer Snelling a produit des supports de formation sur la santé maternelle et le VIH pour les partenaires de Tearfund en Afrique. 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi