Ces études de la Bible ont été conçues pour travailler en petits groupes. Elles peuvent offrir une bonne introduction à une réunion où l’on doit discuter de différents sujets du Guide. Choisissez une étude qui a un lien avec le sujet dont vous allez discuter ou qui est appropriée à votre situation. Durant l’étude, encouragez les gens à réfléchir sur ce qu’ils lisent, à discuter de la signification et des implications du texte et, finalement, à prier ensemble sur ce qu’ils ont appris.

ETUDE BIBLIQUE 1 Ruth : Une nouvelle vie dans la pauvreté

Lisez Ruth 1. La famine dans le pays de Juda force Noémi et sa famille à émigrer dans les campagnes de Moab. Elle y perd son mari et ses deux fils, ce qui l’oblige alors à vivre dans la pauvreté avec ses deux belles-filles.

Lisez Deutéronome 24:19–22 et Ruth 2. Noémi et Ruth retournent dans le pays de Juda après avoir appris qu’on y trouve de nouveau de la nourriture, bien que Noémi ait perdu ses droits sur leurs terres après la mort de son mari et de ses deux fils. Heureusement, la loi juive veut que les pauvres soient autorisés à glaner les épis qui n’ont pas été ramassés au moment des moissons. Ruth reçoit de l’aide alors qu’elle glane des épis dans un champ qui s’avère être la propriété de l’un des proches parents de Noémi.

ETUDE BIBLIQUE 2 Ruth : rétablir les victimes de la famine

Lisez Lévitique 25:25-28 et Ruth 3 et 4. Selon l’ancienne coutume juive, on offrait aux pauvres différentes possibilités pour recommencer leur vie. La première était la coutume de glaner (voir étude 1), une autre suivait le principe de l’année du jubilé qui pardonnait les dettes et restaurait les gens dans leur(s) propriété(s) (Lévitique 25:8-22). Une autre coutume voulait que si quelqu’un devenait pauvre et perdait ses biens, le plus proche membre de sa famille rachèterait sa terre et la lui rende.

Discutez des manières traditionnelles de votre société pour offrir aux gens devenus pauvres la possibilité de recommencer leur vie.

ETUDE BIBLIQUE 3 Néhémie : inspiration

Lisez Néhémie 1 et 2:1-10. L’armée babylonienne a détruit la ville de Jérusalem, y compris les murs. Le peuple a fui en Egypte ou a été forcé de partir à Babylone. Des années plus tard, les gens commencent à revenir mais ils ne sont pas bien accueillis du tout par les nouveaux chefs babyloniens. Il leur manque quelqu’un pour les diriger et ils n’ont aucune vision pour l’avenir.

ETUDE BIBLIQUE 4 Néhémie : planification soignée

Lisez Néhémie 2:11-20

Le chapitre 3 décrit en détail la façon dont les différentes familles acceptent la responsabilité de reconstruire les sections des murs. Lisez ce chapitre et voyez si vous pouvez découvrir combien de familles étaient impliquées.

Lisez Néhémie 4. Même lorsque notre travail est dirigé par Dieu, nous ne sommes pas toujours à l’abri des dangers et des oppositions.

Néhémie a dû faire face à de nombreux problèmes, de la corruption aux attentats contre sa vie. Cependant, il a persisté et a finalement gagné comme nous pouvons le lire dans le chapitre 6:15-16.

ETUDE BIBLIQUE 5 Néhémie : restaurer l’ordre

Une fois la reconstruction achevée, le travail de Néhémie était loin d’être fini. Il restait un grand nombre d’autres responsabilités pour restaurer la société.

Lisez Néhémie 7:1-3.

Lisez Néhémie 7:4-73a (mais n’essayez pas de lire les versets 6-65 à haute voix ! ).

Lisez Néhémie 8:1-12.

Le peuple est resté sept jours à écouter la loi de Dieu (8:18-19). Les Juifs s’en souviennent encore et le commémorent par la Fête des Tabernacles. Ils ont confessé alors leurs péchés et renouvelé leur alliance avec Dieu (chapitres 9 et 10). Le peuple était alors prêt à habiter de nouveau Jérusalem (11:1-2) et l’on a distribué les tâches de chefs aux Lévites, la tribu des prêtres.

Pour finir, Néhémie a organisé la dédicace du rempart.

Lisez Néhémie 12:27-31 et 38-43.

ETUDE BIBLIQUE 6 Habacuc : la joie face aux désastres

Le livre d’Habacuc ne comporte que trois chapitres. Les notes à la fin de ce livre nous poussent à penser qu’Habacuc était un musicien du temple. Il a certainement écrit dans un langage très poétique. Les chapitres 1 et 2 décrivent une conversation entre le prophète et Dieu, sur l’avenir de la nation de Juda.

Lisez Habacuc 3:1-2. Habacuc plaide la cause de son peuple auprès de Dieu, non pas pour ce qu’il a fait (ou pas) de bien mais simplement sur le caractère et la bonté de Dieu.

Les versets 3-15 décrivent dans un langage très poétique comment Dieu a prouvé sa colère dans le passé.

Lisez le verset 3:16. Lorsque nous savons que nous allons droit vers des problèmes, nous avons toujours peur.

Lisez les versets 17-19. Le prophète décrit les grandes choses réalisées par Dieu et est rempli de joie. Il veut absolument rester joyeux en Dieu car même lorsque tous les biens ont disparus, Dieu reste. Lorsque nous connaissons de grandes difficultés dans notre vie, les paroles d’Habacuc peuvent nous apporter un certain réconfort. Notre foi en Jésus-Christ nous prépare pour tous les événements possibles qui nous attendent. Habacuc fait confiance à Dieu et non à la force des hommes. A la fin, Dieu jugera bien les mauvais.

ETUDE BIBLIQUE 7 Paul : encouragement en cas de crise

Paul était en prison pour la foi qu’il professait. Il savait qu’il n’avait rien fait contre la loi et après plusieurs années d’emprisonnement, il a demandé que son cas soit jugé par l’empereur César à Rome. Finalement, Paul et quelques autres prisonniers sont emmenés à Rome à bord d’un navire.

Lisez Actes 27:1-2 et 9-12.

Ce passage est un excellent exemple de la manière dont on aurait pu éviter un désastre par une bonne préparation. Que se serait-il passé si le centurion avait écouté Paul et non pas le pilote ? Discutez des raisons qui l’ont poussé à croire le pilote plutôt que Paul. Discutez de situations où des désastres se sont abattus car on a ignoré de bons conseils au profit d’une option plus facile à suivre.

Lisez Actes 27:13-26.

Lisez les versets 33 à 44.

ETUDE BIBLIQUE 8 Le besoin de se préparer pour l’avenir

Proverbes parle beaucoup de la sagesse et explique que de se préparer à l’avenir est un enseignement de Dieu.

Lisez Proverbes 6:6-8. La fourmi est donnée comme exemple de la manière dont le travail peut prévenir les désastres dans l’avenir.

Lisez Proverbes 21:20.

On considère comme très sage d’avoir des réserves pour les moments difficiles et insensé d’utiliser tout ce que l’on a, si ce n’est pas vraiment nécessaire.

Lisez Proverbes 31:21. Ce passage nous décrit la femme pieuse. Elle fait des réserves pour les temps difficiles. Elle n’a pas peur de la mauvaise saison car elle s’y est préparée.

Reportez-vous et réfléchissez au texte de Genèse 41:35-36 et Matthieu 25:4.  

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice