De: Formation – Pas à Pas 22

Diverses méthodes de formation et de facilitation

par Mike Carter.

Nous nous souvenons tous des temps où nous apprenions à faire des choses. Parfois un art difficile devenait accessible grâce à des explications claires et nous l’avons assimilé définitivement. Par contre, en d’autres occasions, les explications étaient confuses: une chose simple à réaliser devenait difficile et ce savoir-faire n’est toujours pas acquis. Quelle est la différence entre une bonne et une mauvaise formation? Partager son savoir-faire est un art qui s’apprend. Réfléchir aux points qui suivent pourrait peut-être vous aider à devenir un meilleur formateur.

Sachez à qui vous vous adressez

Prenez le temps de connnaître vos étudiants. Leur milieu conditionnera beaucoup le style et la manière de présenter le cours ainsi que son contenu.

…des étudiants vont affecter…

…du formateur.

Fixez vos objectifs

Une trop grande part de la formation s’organise autour de ce que le formateur veut enseigner plutôt qu’à partir de ce que l’étudiant a besoin d’apprendre ou veut apprendre. Le partage d’un savoir-faire doit être centré sur l’étudiant plutôt que sur le formateur. Donc, l’introduction d’un objectif doit s’énoncer par une phrase comme «A la fin de ce cours, les étudiants seront capables de…»

Un bon objectif répond aux questions suivantes:

De nombreux objectifs sont trop vagues. A la fin de la formation, il est difficile de dire si les objectifs ont été atteints ou non. Un bon objectif est clair et peut se mesurer. Toute formation doit être effectuée en un temps déterminé et il est donc important que les objectifs proposés soient réalistes, c’est à dire réalisables dans le temps disponible et adaptés à la capacité d’absorption des étudiants.

Identifiez les différentes étapes d’apprentissage et les points clés

L’apprentissage d’un savoir-faire même le plus simple peut être divisé en étapes. L’apprenti a besoin de maîtriser chaque étape avant de passer à l ‘étape suivante. A chaque étape, il y aura des points forts à souligner:

Limitez autant que possible le nombre de points forts. Ne rendez pas l’apprentissage plus difficile qu’il ne l’est en réalité!

La préparation de votre présentation

Il est utile de préparer un Plan de Formation Technique, semblable peutêtre à celui présenté à la page suivante.

Mike Carter travaille au Département International de l’Université Bishop Burton à Beverley, North Humberside au Royaume Uni. Il a travaillé au Kenya, en Papouasie-Nouvelle- Guinée et au Nigéria.

Etude d’un exemple: fabrication d’un licou proviso ire

L’introduction est très importante. Comment allez-vous motiver les stagiaires? Expliquez la situation: ce qu’ils vont apprendre à faire aujourd’hui peut être en relation avec d’autres activités dont ils sont déjà capables. Pourquoi vaut-il la peine d’apprendre à faire cela? Définissez clairement vos objectifs. Créez une atmosphère chaleureuse et studieuse.

Organisez la partie principale de la leçon. Pour certaines activités, il est bon de démontrer rapidement l’ensemble de la technique, puis de la répéter plus lentement, point par point en permettant ainsi aux stagiaires de s’exercer en même temps.

 

PLAN DE FORMATION TECHNIQUE

 

PREPARATION

Savoir-faire:

Fabriquer un licou

Objectif:

 

 


 

 

 

 

Groupe d’étudiants:

Les stagiaires apprendront à fabriquer un licou provisoire pour un mouton,
une chèvre ou un veau

 

Le groupe d’agriculteurs de Bagamoyo: on s’attend à ce que 8 personnes
participent.

 

Où et quand:

La ferme de M. Ali à Bagamoyo le 4/5/95 de 10 heures à Midi.

Equipement:

8 longueurs de cordes d’environ 2 mètres et de 7 à 10 mm de diamètre;
8 moutons ou chèvres.

PRESENTATION

INTRODUCTION

Très utile pour l’examen de jeunes animaux, leurs vaccinations et
traitements ainsi que pour les conduire au marché.

5min

DEMONSTRATION

Démontrez deux fois.

30 min

ETAPES D’APPRENTISSAGE

 

1. Choisir la corde

POINTS CLES

 

*Une corde de 2 mètres minimum de longueur et de 7 à 10 mm de diamètre.
*La corde ne doit pas être trop fine pour ne pas faire mal à l’animal à cause
des frottements.

2. Faire une boucle au
bout de la corde

Faire la boucle aussi près du bout et aussi petite que possible.

3. Faire une autre
boucle dans la corde

La distance à respecter entre les deux boucles varie suivant la taille
de l’animal: environ 120mm pour un petit mouton ou une chèvre; 150 – 180mm
pour un gros veau.

4. Terminer le licou

Enfiler l’autre extrémité de la corde dans la première boucle (au bout) puis
dans l’autre.

5. Comprendre la
fonction de chaque
partie du licou

*La partie entre les 2 boucles s’appelle la «partie fixe»: elle ne peut ni
s’allonger ni se raccourcir.

*La longueur de corde avec laquelle vous pouvez conduire l’animal s’appelle
la longe.

6. Comprendre
comment le licou
se place sur l’animal

*(La «partie fixe» doit passer sur le nez de l’animal, et non sous la mâchoire
ce qui gênerait la respiration de l’animal.
*En partant de la longe, la corde passe d’abord sous la mâchoire, non
pas sur le crâne, le licou a ainsi moins de chance de glisser.
*La personne qui conduit l’animal se tient généralement à sa gauche,
la longe doit donc venir de la gauche.

TRAVAUX PRATIQUES

Travail par deux, les agriculteurs s’exercent à tour de rôle.

70 min

EVALUATION

Contrôlez chaque licou après sa mise en place

5min

CONCLUSION

Les agriculteurs doivent répéter les étapes d’apprentissage et
les points clés. Rappelez aux stagiaires que ce licou n’a qu’un
usage temporaire.

10min

 

Travail en Groupe

1. Si vous organisez une discussion en groupe sur le partage du savoir-faire, essayez ce jeu de rôle. Demandez à quatre participants de mettre en scène deux situations différentes. Dans chacune de ces situations, un instructeur enseigne à un apprenti comment préparer du thé dans une théière. Ne dites pas aux autres participants de quoi il s’agit.

Discutez ensuite les jeux de rôle. Les autres participants ont-ils deviné quels rôles se jouaient? Quelles étaient les différences entre les deux situations, même si les deux se jouaient sur le même thème «technique»? En quoi les mots utilisés, la façon de présenter, le rythme de l’action, les présupposés et le language corporel étaient-ils différents?

2. Imaginez une situation de formation que les membres du groupe peuvent rencontrer à l’avenir; peut-être avec un groupe d’agriculteurs, d’agents de santé communautaire ou d’enfants en âge scolaire. En tant que formateurs, que doivent-ils connaître du groupe à enseigner afin d’organiser les cours de formation? Faites la liste des informations nécessaires.

3. Discutez les objectifs suivants. Sont-ils bons ou mauvais? Pourquoi? Sont-ils en accord avec les points soulignés ci-dessus?

4. Demandez à chaque participant d’écrire son plan de formation technique pour un savoir-faire qu’il veut partager: cela peut être dans n’importe quel domaine – santé, agriculture, sylviculture, construction, artisanat etc.. Permettez à chaque personne de former un autre membre du groupe à la technique qu’elle a retenue. Après chaque démonstration, commentez en groupes les points positifs et tout ce qui pourrait être amélioré.

Prévoir beaucoup de temps pour la pratique des stagiaires. Nous apprenons bien mieux une technique en la pratiquant nous-mêmes qu’en écoutant ou en voyant faire les autres.

Prévoyez une évaluation finale qui vous permettra de constater si les stagiaires ont acquis la technique ou non.

Conclure en répétant les points essentiels. Mentionnez les techniques complémentaires que les stagiaires apprendront peut-être plus tard.

Remarque Le licou de cet exemple n’est qu’un licou provisoire. A la suite d’une utilisation prolongée, le frottement des noeuds pourraient provoquer des plaies sur la tête de l’animal. Une personne douée pour faire les noeuds (épissures) pourrait réaliser le même licou sans gros noeuds.

Un plus grand licou peut s’utiliser sur le bétail adulte, mais l’animal devra être habitué au licou depuis son plus jeune âge.

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi