De: Formation – Pas à Pas 22

Diverses méthodes de formation et de facilitation

L’animateur a besoin de comprendre comment les gens d’une communauté particulière voient leurs problèmes. Voici un exercice très simple qui aidera les participants à se rendre compte que nous voyons et interprétons tous différemment les choses.

Faites asseoir quatre volontaires autour d’une table sur laquelle vous avez posé une grande feuille de papier avec le chiffre 3 écrit dessus. Chacun le verra différemment – une personne verra le chiffre 3, une autre un M, une autre un W et le dernier la lettre E. Une discussion utile peut s’en suivre en posant ces questions:

Réfléchissez à des exemples de situations réelles et précises, que les personnes considèrent de manières différentes.

Changements d’attitudes

Comment nos attitudes envers les problèmes affectent-elles ce que nous faisons? Voici un exercice qui va aider les participants à identifier différentes attitudes et à les ranger le long d’une échelle qui va de la «non-action» à «l’action» (voir encadré).

Vous et votre groupe allez imaginer quelques commentaires qui reflètent bien ce que les gens de votre communauté disent souvent. Voici quelques exemples pour commencer:

Ecrivez chacun de ces commentaires et d’autres auxquels vous avez pensé sur des morceaux de papier. Lisez quelques exemples à voix haute et décidez tous ensemble à quel niveau de l’échelle «Non action – Action», il faut placer chacun. Répartisssez les commentaires restants entre les participants. Ils essaieront eux-mêmes de les placer sur l’échelle. (Voir encadré ci-dessous.)

Quand tous les commentaires ont été placés, relisez-les pour voir s’ils sont bien tous à la bonne place. (Quelquefois, il est difficile de décider exactement à quel niveau de l’échelle il faut les placer: ne perdez pas trop de temps à discuter si un commentaire doit être placé à ce niveau-ci ou là, juste à côté.)

Adaptation du livre The Facilitators Resource Manual Part II: Skills for the Trainer par Ouganda CBHCA, PO Box 325, Entebbe, Ouganda.

L’ÉCHELLE «NON ACTION – ACTION»

Etape 1 Il n’y a pas de problème.

Etape 2 Il y a un problème, mais ce n’est pas ma responsabilité.

Etape 3 Il y a un problème, mais je doute de moi-même, des autres, des possibilités de changement.

Etape 4 Il y a un problème, mais le risque me fait peur.

Etape 5 Je veux trouver des solutions possibles au problème.

Etape 6 Je crois que nous pouvons y arriver.

Etape 7 Oui, nous le pouvons et nous surmonterons les problèmes qui se présenteront.

Etape 8 Nous avons réussi et maintenant, nous voulons communiquer nos résultats aux autres.

Pendant la discussion, posez les questions suivantes:

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Équiper ceux qui œuvrent à l’éradication de la pauvreté et de l’injustice