Passer au consentement sur les cookies
Photo : Mike Webb/Tearfund

De : L’eau – Pas à Pas 51

Améliorer l’accès à l’eau potable en quantité suffisante

Paul Dean.        

De nombreux projets d’eau et d’assainissement visent à mettre plus d’eau à la disposition des gens et les encouragent à de bonnes habitudes d’hygiène personnelle. La quantité d’eau utilisée pour se baigner, nettoyer et accomplir d’autres tâches ménagères peut s’avérer plus importante pour une meilleure santé que sa qualité. Cependant, la qualité de l’eau que l’on boit est très importante.

Si l’eau que l’on boit n’est pas propre, elle peut souvent provoquer des diarrhées et autres maladies d’origine hydrique. Chaque foyer devrait donc essayer de purifier assez d’eau pour boire et faire la cuisine. Cette eau-là devrait être gardée séparément de celle qu’on utilise pour les travaux ménagers. Elle ne doit jamais être stockée dans des récipients qui ont contenu des carburants ou des pesticides.

Méthodes de purification

Une façon de s’assurer que l’eau est pure est de la faire bouillir. De nombreux programmes sanitaires et d’hygiène le recommandent. Laissez bouillir l’eau à gros bouillon pendant au moins cinq minutes pour tuer tous les microbes capables de provoquer une maladie. Mais faire bouillir de l’eau n’est pas facile : cela brûle beaucoup de combustible qui est souvent cher et difficile à trouver. Cela change le goût de l’eau et beaucoup de gens n’aiment pas ça. Il faut laisser refroidir l’eau avant de pouvoir la boire. Pendant qu’elle refroidit, il faut la stocker avec soin pour qu’elle ne soit pas contaminée à nouveau et pour éviter tout accident (quelqu’un pourrait se brûler). En résumé, faire bouillir de l’eau n’est ni facile ni populaire.

Les filtres à sable peuvent aussi purifier l’eau (Pas à Pas No. 35). Cependant, le filtrage n’enlève pas toujours tous les organismes. Une couche de charbon de bois peut aider à résoudre ce problème mais de nombreux experts conseillent de faire bouillir l’eau filtrée ou de lui ajouter du chlore. Le chlore doit être très bien dosé : si l’on en met trop, l’eau aura mauvais goût et si l’on en met trop peu on courra le risque de ne pas tuer tous les organismes. La quantité de chlore contenue dans diverses poudres et solutions varie d’une année sur l’autre et aussi suivant les produits.

Désinfection solaire utilisées

Dans les pays où il y a beaucoup de soleil, la chaleur et la lumière du soleil peuvent être utilisées pour tuer les organismes qui provoquent des maladies. Cette méthode est en train de devenir très populaire car elle est bon marché, simple et ne requiert pas beaucoup d’efforts. La recherche a montré que si on l’utilise correctement, l’eau traitée est aussi pure que l’eau bouillie. Ce procédé s’appelle en anglais SOlar DISinfection (la désinfection solaire) soit SODIS.

Cette méthode nécessite :

Il est important de ne pas utiliser de bouteilles de verre car elles ne laissent pas assez passer la lumière du soleil. Les bouteilles en plastique ont de très minces parois qui permettent à la lumière solaire d’atteindre l’eau. L’eau trouble doit être laissée au repos puis filtrée à l’aide d’un linge ou filtre à sable si elle n’est toujours pas claire.

Remplissez une bouteille propre aux trois quarts, bouchez-la et secouez-la vigoureusement pendant environ 20 secondes. Ceci permet à l’air de bien pénétrer dans l’eau et il réagira ensuite à la lumière du soleil, ce qui contribuera à la purification de l’eau. Remplissez ensuite la bouteille complètement et couchez-la à un endroit où elle sera exposée aux rayons solaires pendant des heures et protégée du vent qui la rafraîchirait. Un toit est un lieu idéal surtout s’il est en tôle ondulée, en tuiles ou en ciment plutôt qu’en chaume (qui pourrait prendre feu).

Laissez les bouteilles en plein soleil pendant au moins six heures : elles devraient être chaudes au toucher. Puis rentrez-les dans la maison pour refroidir : elles seront prêtes à l’usage. Si le temps est couvert, il faut les laisser sur le toit, deux jours maximum, suivant la quantité de nuages.

Commentaires des utilisateurs de SODIS

SODIS est simple à utiliser et ne change pas le goût de l’eau. On n’a besoin de rien mesurer et l’eau peut rester dans la même bouteille jusqu’au moment où on veut la boire, ce qui réduit tout risque de contamination pendant le stockage.

Pour augmenter la température de l’eau (ce qui peut être très utile pendant la saison des pluies ou dans des climats plus frais) on peut peindre tout un côté de la bouteille en noir. Le côté peint se place dessous et aide la température à monter plus vite. Il est probable qu’il y aura peu de problèmes, à moins que les gens utilisent de l’eau vraiment sale, des bouteilles très sales, laissent les bouteilles à l’ombre ou les laissent exposées au vent. Un des principaux problèmes peut être l’approvisionnement en bouteilles qu’il faut renouveler car les rayons solaires ne pénètrent pas dans celles qui sont trop vieilles ou trop rayées.

Paul Dean a travaillé sept ans en Ouganda avec Tearfund et est maintenant conseiller en infrastructure rurale et en génie civil. D’autres renseignements sont à votre disposition sur le site internet de SODIS : www.sodis.ch 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant

Préférences en matière de cookies

Vos données personnelles et votre tranquillité d’esprit sont importantes pour nous et nous nous engageons à garantir la sécurité de vos données. Nous ne recueillons vos données que dans des buts spécifiques et lorsque ces buts n’ont plus lieu, nous ne conservons pas les données.

Pour en savoir plus, et pour voir la liste complète des cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

  • Ces cookies sont nécessaires pour le bon fonctionnement du site et ne peuvent pas être désactivés sur nos systèmes.

  • Ces cookies nous permettent de mesurer et d’améliorer la performance de notre site. Toutes les informations recueillies par ces cookies sont anonymes.

  • Ces cookies permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Ils peuvent par exemple mémoriser la région où vous êtes, ou encore vos paramètres d’accessibilité.

  • Ces cookies nous aident à adapter nos publicités à votre profil et nous permettent de mesurer l’efficacité de nos campagnes.