Rosa Mariano, membre actif de l’Équipe de vie de la Province de Zambézia, salue ses voisins. Photo: Rebecca J Vander Meulen

De : Apprendre tout au long de la vie – Pas à Pas 90

Articles pour apprendre des autres ; témoignages et conseils du monde entier

Réactions du monde entier

Pour apprendre et améliorer notre travail, nous pouvons aussi solliciter l’avis d’autres personnes. Il peut s’agir de personnes que vous servez ou de vos pairs, qui vous éclaireront sur les domaines où il vous faudrait opérer des changements et vous encourageront par rapport à ce que vous faites bien. Solliciter des critiques constructives exige de faire preuve d’humilité. Il faut accepter d’écouter et accorder de l’importance à l’opinion des autres, même si certaines choses sont difficiles à entendre. Néanmoins, recueillir des remarques de manière structurée donne aux gens la possibilité d’être honnêtes avec nous et nous permet d’effectuer une évaluation et des changements à partir de ce que nous entendons. Cela permet également d’éviter des critiques adressées avec colère ou sans que l’on s’y attende.

L’équipe de Pas à Pas s’est engagée à éditer une publication qui serve au mieux ses lecteurs. Nous cherchons constamment des moyens de recueillir votre opinion et toutes les suggestions de sujets que vous souhaiteriez voir abordés dans les prochains numéros. Nous aimons savoir quels articles vous ont été utiles, ou alors difficiles à comprendre, et de quelle manière Pas à Pas est utilisé là où vous vivez.

En janvier 2012, nous avons commencé à revoir notre liste de diffusion afin d’être de bons gestionnaires des ressources que Dieu nous a confiées. Nous voulions nous assurer que les abonnés recevant au minimum dix exemplaires souhaitaient continuer à les recevoir et que l’adresse d’expédition était correcte. Nous avons profité de cette occasion pour recueillir des informations et des réactions auprès de notre lectorat. Au cours de l’année, nous avons envoyé trois questionnaires à des abonnés recevant plusieurs exemplaires et avons analysé leurs réponses. Nous sommes très reconnaissants envers ceux qui nous ont répondu. En 2013, nous envisageons de recueillir l’opinion des lectrices et des lecteurs qui reçoivent moins de 10 exemplaires.

Nous avons demandé aux abonnés comment ils avaient découvert Pas à Pas, de quelle manière ils s’en servaient, à qui ils distribuaient leurs exemplaires et s’ils parlaient de Pas à Pas à d’autres personnes. Nous leur avons également demandé de nous faire part d’histoires, de photos et d’autres commentaires éventuels. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes de leurs réponses.

« Dans notre centre, nous travaillons dans le domaine de l’agroforesterie. En lisant Pas à Pas et en parlant avec d’autres personnes, nous nous formons et nous transmettons des informations aux villages que nous visitons chaque semaine. » République du Bénin 

« Ce magazine est considéré comme un outil précieux par le personnel des huit hôpitaux CHAL, ainsi que par les quatre instituts de formation en soins infirmiers. Il est plus particulièrement utilisé par le personnel soignant qui est en contact direct avec les infirmiers des centres de santé, les agents de santé communautaires et les membres de la communauté. Nous considérons donc vraiment Pas à Pas comme un outil précieux à utiliser au niveau de la prestation de services de santé, en particulier en raison de l’importance accordée à la foi chrétienne. » Lesotho 

« Les thèmes abordés sont excellents. Je travaille avec des autochtones. Étant donné que la plupart d’entre eux savent lire le portugais, je peux leur faire passer le magazine avec joie, foi et optimisme. » Brésil 

« Nous vivons et travaillons à Torit, en Équatoria-Oriental, au Soudan du Sud. Il y a si peu à lire ici et les gens aiment feuilleter Pas à Pas. Certains viennent nous demander des exemplaires supplémentaires pour les ramener à leur village. » Soudan du Sud 

« Grâce à Pas à Pas, les gens ont eu l’idée de produire du miel et de fabriquer des petites remorques pour vélo. » République Démocratique du Congo 

« Pas à Pas a aidé la communauté où je travaille. Auparavant, nous avions des cas de teigne provoqués par l’eau sale de l’étang et du ruisseau bue par les habitants, mais je ne vois plus personne atteint de ce mal car nous avons maintenant de l’eau potable. La communauté souffrait de kwashiorkor* en raison de l’ignorance en matière de culture de légumes et de fruits, etc. mais les habitants ont maintenant appris à avoir un régime alimentaire équilibré. » Nigeria 

* Note de la Rédactrice : forme de malnutrition sévère chez les jeunes enfants, causée par un régime alimentaire inadapté.

« Nous aimons beaucoup Pas à Pas dans nos communautés rurales. Mais recevoir un exemplaire électronique revient à ne rien recevoir ! J’ai accès à Internet, mais bien souvent je ne peux pas télécharger les pièces jointes. Nous sommes des ruraux. » Kenya 

« Chaque fois que je reçois Pas à Pas, je lis d’abord la page Ressources et je commande les livres gratuits qui sont recommandés. Cela m’a permis d’équiper une bibliothèque moderne où amis et étudiants viennent lire et faire des recherches sur divers sujets de leur choix. Notre problème est que l’accès à Internet est cher et le prix des ordinateurs, y compris portables, nous a également découragés.

Je vous remercie pour ces années où vous nous avez envoyé Pas à Pas. L’anglais utilisé est très facile à lire et à comprendre. Vous avez compris que nous vivons dans une région sous-développée. Mon petit salaire ne suffit même pas à me nourrir, sinon je donnerais volontiers pour contribuer à l’expédition de Pas à Pas dans d’autres pays. » Nigeria 

« Pas à Pas est une publication très utile, qui fournit des informations pertinentes pour les communautés dans lesquelles nous travaillons, en particulier dans le domaine de la santé et de l’environnement. Par exemple, Pas à Pas 87 contenait des articles sur le tabac et la cigarette qui ont permis d’appuyer notre campagne de « lutte anti-tabac » à l’université et en ville. » Philippines 

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant