De : Élevage de volailles – Pas à Pas 95

Conseils pratiques sur tous les aspects de l’élevage de volailles, dont l’alimentation, la santé et la création d’entreprise

Les canards, comme d’autres volailles, peuvent être élevés pour leur viande et leurs œufs. Il y a différents types d’élevage de canards. La méthode la plus simple nécessite peu d’apport en capital : les canards sont élevés dans la basse-cour, dans une exploitation mixte. 

Pour choisir une méthode d’élevage de canards, il y a un certain nombre de questions à se poser : 

Avantages des canards par rapport aux poules : 

Inconvénients des canards par rapport aux poules : 

Ces informations ont été adaptées d’Agrodok 33 : L’élevage de canards, S.J. van der Meulen, G. den Dikken, Fondation Agromisa, Wageningen, 2004. Pour en savoir plus au sujet de cette publication, pour la commander ou la télécharger, voir page 13.  


Les canards peuvent être élevés pour leur viande et leurs œufs. Photo: Layton Thompson/Tearfund

Les canards peuvent être élevés pour leur viande et leurs œufs. Photo: Layton Thompson/Tearfund

Étude de cas - Cambodge 

Chantha Im et Savorn Rath sont mariés et ont trois filles. Ils vivent dans un village du Cambodge. Autrefois, ils élevaient des canards de manière traditionnelle : ils les laissaient se promener en liberté dans les champs pendant la journée pour qu’ils se nourrissent. Mais cette méthode présentait de nombreux problèmes : leurs canards se développaient très lentement, souffraient souvent de maladies et mouraient parfois sans qu’ils sachent pourquoi. Les membres de la famille tombaient souvent malades eux aussi. 

En 2009, Wholistic Development Organization, une ONG locale, a lancé un projet de développement communautaire holistique dans le village. Après avoir suivi une de leurs formations, M. Im a commencé à planter des légumes pour nourrir sa famille et ses canards. Il a également appris à améliorer son élevage de canards et de poules. Il s’est mis à fixer chaque soir une moustiquaire sur la volière. Il a commencé à nourrir ses canards trois fois par jour avec des aliments et des légumes biologiques du jardin et a construit des volières pour tous ses canards. Au bout de six mois, les canards de la famille avaient atteint un poids de deux ou trois kilos et ils ont pu les vendre à un bon prix. Avec l’argent qu’ils ont obtenu de la vente des canards, ils ont pu acheter de l’engrais pour leur champ de riz, une télévision, un téléphone portable et de l’équipement pour la cuisine. La famille entière en a bénéficié car leurs filles ont également pu terminer leurs études secondaires. 

Écrit par Mme Chhenglang Nget, traduit par Yauk, Kunthea Sambo

Contenus avec balises similaires

Partager cette ressource

Si cette ressource vous a été utile, n'hésitez pas à la partager avec d'autres personnes pour qu'elles puissent l'utiliser elles aussi

Abonnez-vous maintenant pour recevoir Pas à Pas

Un magazine gratuit, en version papier et numérique, pour les personnes travaillant dans le développement communautaire

Abonnez-vous maintenant