Les filtres Biosand

Les filtres Biosand purifient l’eau sale pour qu’elle devienne potable. Ils sont très utiles dans les zones urbaines et rurales qui manquent d’eau potable d’adduction. L’université de Calgary, au Canada, a mis au point une conception innovatrice bon marché, à base de béton.

Une prévention efficace

À Uvira, en RDC, Tearfund a introduit les filtres Biosand dans 2 zones de la ville où les maladies hydriques comme le choléra, posent un problème sérieux. L’objectif est d’encourager la durabilité par la fourniture de filtres à vendre, après s’être assuré que la population locale connaît les avantages des filtres et voudra donc les acheter. Une entreprise à caractère social, BushProof, a formé des techniciens dans la production et l’utilisation des filtres.

Photo: Adriaan Mol / BushProof
Photo: Adriaan Mol / BushProof

Promotion

Les centres de santé d’Uvira ont été ravis de recevoir des échantillons de filtre. Ceci signifie que les patients boivent maintenant de l’eau sûre et le personnel médical peut promouvoir la technique auprès des patients et des visiteurs.

On utilise cette énorme marionnette pour expliquer comment le filtre Biosand marche ! 

Les impacts des filtres Biosand

La population d’Uvira apprécie réellement ces filtres. Ils fournissent de l’eau potable d’une manière simple. Lorsqu’on les utilise correctement, ils permettent de contrôler presque toutes les maladies hydriques comme la diarrhée, le choléra et la typhoïde. Jusqu’à présent, 100 foyers d’Uvira ont acheté et utilisent ces filtres après avoir reçu une formation. 

Fabriquer un filtre Biosand

Vous aurez besoin d’un solide moule en métal pour réaliser le filtre. Ceci demande de savoir souder. Les moules devraient durer des années et la plupart des ateliers locaux de métaux peuvent en réaliser. Chaque filtre contient 6 éléments (voir dessin ci-dessous) :

  1. L’enveloppe extérieure en béton, réalisée avec un mélange de ½ sac de ciment, 2 sacs de gravier et 1½ sac de sable 
  2. Une longueur de tuyau PVC de 15mm de diamètre 
  3. Un plateau de diffusion comportant de petits trous (tamis), réalisé en métal ou poterie 
  4. Une couche de 40cm de sable aux grains moyens, propre et lavé 
  5. Une couche de 5cm de petit gravier 
  6. Une couche de 5cm de petites pierres ou gros gravier.

Le béton est préparé et versé dans le moule, après avoir mis le tuyau plastique en position. On ferme ensuite le moule comme un coquillage. On ouvre le moule après 2 jours et on retire le filtre. On peut remplir les trous pour obtenir une surface lisse. Il est important de conserver le béton humide pendant 5 jours pour qu’il ne craque pas à cause de la chaleur ou de la sécheresse. Le matériel pour un filtre coûte environ 6 $. Les filtres peuvent être vendus entre 6 et 12 $, ce qui garantit un profit pour le producteur mais laisse le produit abordable pour la plupart des foyers.

Installer le filtre

On installe le filtre dans un coin définitif de la cuisine ou du séjour. Etalez une couche de 5cm de petites pierres ou gros gravier comme base, puis une couche de 5cm de petit gravier. Remplissez ensuite le filtre avec du sable propre, jusqu’à 5cm exactement en dessous du tamis. Placez ce dernier sur le petit rebord. Remplissez le filtre d’eau. Le tamis devrait toujours être laissé en place lorsque l’on verse l’eau.

Le filtre n’est cependant pas encore prêt. Il faut d’abord laisser se développer à la surface du sable, une couche ressemblant à de la saleté, appelée parfois schmutzdecke (couche de saleté en allemand !). Cette couche est l’élément le plus important du filtre. Elle agit comme un filtre fin et en fait, « digère » certains des microbes dans l’eau, qui causent des maladies. Les niveaux inférieurs de sable poursuivent ce processus.

Il faut remplir le filtre d’eau tous les jours. La schmutzdecke demande 2 à 3 semaines pour se développer complètement. Pendant ce temps, l’eau est nettement améliorée mais elle n’est pas encore vraiment potable. Il faudrait encourager les gens à attendre 3 semaines avant de boire l’eau directement.

Utiliser le filtre à la maison

Après 3 semaines, l’eau sera potable. Les tests montrent que 99% des microbes et de la contamination sont détruits. On verse simplement l’eau et on la recueille par le bec verseur dans des récipients propres. Le filtre contient 20 litres d’eau. Une fois le filtre rempli, il faudra récupérer l’eau dans un conteneur propre. Normalement, il faut 1 minute pour filtrer 1 litre d’eau. Il faudra donc 20 minutes pour filtrer les 20 litres contenus par le filtre. On peut utiliser le filtre aussi souvent qu’on le désire.

On verse l’eau doucement dans le filtre et on collecte de l’eau potable filtrée par le bec verseur.

Entretenir le filtre

Il faut donner aux utilisateurs des informations précises sur la manière d’utiliser et d’entretenir les filtres. L’entretien est très simple et gratuit. Il faut simplement se souvenir de quelques points clés :

  • Si l’on ne remplit pas le filtre d’eau tous les jours, la schmutzdecke peut perdre de son efficacité.
  • Pour que le bec verseur reste propre, empêchez les enfants et les animaux d’y toucher.
  • Il ne faut pas cogner ou déplacer le filtre.
  • Le tamis devrait toujours être en place lorsque l’on verse l’eau, afin d’éviter d’endommager la schmutzdecke.
  • Avec le temps, la schmutzdecke peut devenir très épaisse. Il faudra alors beaucoup de temps à l’eau pour passer dans le filtre. Si cela arrive, vous avez 2 options :

REMUER DOUCEMENT Bloquez le bec verseur et remplissez le filtre d’eau. Remuez l’eau tout doucement et lentement avec une main propre. Ne tournez pas la main trop vite de peur de remuer les couches de sable. Enlevez l’eau sale avec une tasse, en faisant bien attention de ne pas toucher au sable. Vous pouvez répéter cela plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau ne soit plus trop sale quand vous la remuez. Débloquez le bec verseur et laissez l’eau passer dans le filtre normalement. Vous pourrez boire l’eau, sans danger, presque sur le champ.

NETTOYAGE COMPLET Retirez soigneusement le haut du sable sur 2 à 5 cm. Lavez-le et remettez-le en place. Parce qu’elle perturbe la schmutzdecke, cette méthode n’est pas vraiment recommandée, à moins que vous ne puissez pas obtenir un bon rythme de filtrage avec la 1ère méthode. Il est donc très important d’attendre de nouveau 3 semaines avant de boire l’eau sans danger.

Vous ne devriez faire un nettoyage que si le débit de l’eau baisse trop. Il faut suivre soigneusement ce processus afin de garantir que les gens ont l’assurance qu’ils peuvent le faire. Durant les 3 semaines d’attente après un nettoyage complet, d’autres méthodes bon marché de purification de l’eau peuvent être employées comme la faire bouillir, SODIS (voir Pas à Pas 51 et www.sodis.org) ou utilisez l’eau du filtre d’un voisin.

Compilé avec des informations émanant de Nathalie Vezier, Équipe de gestion des désastres, Sud-Kivu (Email : south-kivu@tearfund.org) et Adriaan Mol (Email : info@biosandfilter.org) Photos : BushProof Illustration : Rod Mill


Étude de cas

Medair, l’ONG basée en Suisse, a formé des techniciens pour réaliser ces filtres à Machakos, au Kenya, à la fin des années 1990. Ses membres ont éduqué la population sur leur potentiel. Medair n’a travaillé dans cette région que pendant 1 an, durant lequel on a vendu 400 filtres. Une évaluation récente a montré qu’en 4 ans plus de 2.000 filtres ont été vendus, apportant des avantages au niveau de la santé tout en générant des revenus ! Produire des filtres s’est avéré un commerce à succès et les techniciens ont créé des affaires dans de nouvelles régions pour répondre à la demande.


Informations pour contact

www.biosandfilter.org est un site internet très utile qui propose des informations techniques détaillées sur la manière de réaliser le moule en métal et de produire des filtres. 

BushProof est une organisation qui offre une formation en production de filtres.
Site internet: www.bushproof.com